Clicky



Bons Plans

Une date et un prix pour l’AR Drone

Publié le

Nous vous parlions il y a peu de l’AR Done construit par Parrot est un hélicoptère d’où partent quatre bras terminés par des hélices. L’objet pèse à peine 400 grammes. A l’intérieur, des capteurs et des composants électroniques qui lui permettent de se stabiliser tout seul dans les airs et facilitent le pilotage.

L’appareil se pilote uniquement via un iPhone, un iPad ou un iPod Touch (une version du logiciel pour les téléphones Android devrait suivre), avec lequel il communique directement par une liaison Wi-Fi. Avant le premier vol, il faut donc synchroniser les deux machines et télécharger une application. Sur l’écran, un bouton sert à faire monter, descendre ou pivoter l’AR Drone, un autre à le diriger simplement en inclinant le téléphone vers l’avant, l’arrière, la gauche ou la droite. Le mouvement de l’iPhone est immédiatement reproduit par l’appareil. Dès que l’on lâche les commandes, l’AR Drone s’immobilise dans les airs, avant de se poser en douceur au bout de quelques secondes.

L’AR Drone, peut s’éloigner jusqu’à une cinquantaine de mètres de son propriétaire et dispose d’une autonomie d’une douzaine de minutes selon Parrot, alors que la batterie (amovible) met environ une heure à se charger.

L’écran de l’iPhone sert aussi à afficher, en temps réel, tout ce que filment les deux caméras de l’AR Drone : une à l’avant, l’autre en dessous. Cela permet de jouer à des jeux vidéo , faisant appel à la réalité augmentée (c’est le côté « AR », pour « augmented reality »). En plaçant des marqueurs spéciaux sur son trajet, ou en faisant s’affronter deux drones, les images filmées sont modifiées en temps réel pour faire apparaître des cibles, des tirs de missile ou des explosions.

Le PGD de Parrot annonce donc le lancement de son appareil pour la France, la Grande Bretagne et l’Allemagne à partir du 18 août, pour un prix de 299 €.

[Via Les Echos]

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform