Clicky



Bons Plans

Un peu d’Ubisoft sur Origin et d’EA sur Uplay

Publié le | Modifié le

Sans doute afin de réduire la domination écrasante de Steam, Ubisoft et EA garnissent leur plateforme respective avec les jeux de l'autre.

Ce n’est pas un secret, sur PC, la plateforme de téléchargement de jeux largement dominante n’est autre que Steam. Valve possède cette place notamment grâce à une présence plus ancienne que ses concurrents, à un catalogue plus fourni et à des promotions alléchantes. Origin, la plateforme d’EA, mais aussi Uplay d’Ubisoft, viennent tous deux d’annoncer un accord qui pourrait peut-être faire bouger un peu les lignes.

Jusque-là limité uniquement aux jeux Ubisoft, Uplay va désormais se remplir des jeux Electronic Arts (notamment Rayman Origins, The Settlers 7 Gold Edition, Driver San Francisco, From Dust, World in Conflict : Complete Edition ou encore Might & Magic Heroes VI Deluxe Edition), mais aussi des jeux PC de  Warner Bros., 1C, bitComposer Games, Bohemia Interactive, Encore Software, Focus Home Interactive, Freebird Games, Iceberg Interactive, Nordic Games, Paradox Interactive, Recoil Games, Robot Entertainment, Telltale Games et Torn Banner Studios.

Qui dit évènement spécial dit promotion spéciale. L’éditeur propose jusqu’au 4 mars un jeu gratuit à chaque achat égal ou supérieur à 19,90 euros. Par ailleurs, Uplay pourrait très probablement se retrouver sur les consoles de nouvelles générations.

Inversement, Far Cry 3 et Assassin’s Creed 3 notamment, se retrouvent désormais sur Origin. La liste complète des jeux n’a pas été encore dévoilée. Une bonne nouvelle globalement puisqu’à l’avenir il devrait être de moins en moins nécessaire de passer d’une plateforme à l’autre pour jouer aux jeux des différents éditeurs. Malgré tout, certains titres (Battlefield 3 ou les jeux Valve par exemple) ne restent disponibles que sur la plateforme de leur éditeur, c’est dommage, mais c’est le business.

Source : Polygon
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform