Clicky



Bons Plans

Un fossile de serpent à quatre pattes découvert au Brésil

Publié le

Le fossile d'un serpent à quatre pattes a été découvert au Brésil. Ce Tetrapodophis amplectus relance les discussions sur l'origine des serpents.

Il s’agit là très certainement d’une découverte qui devrait passionner un bon nombre de scientifiques et de passionnés de paléontologie. Le fossile d’un serpent doté de quatre pattes à été découvert au Brésil. Un spécimen unique, qui relance beaucoup de spéculations, notamment sur la question de savoir si les serpents avaient une origine terrestre plutôt que marine.

Baptisée Tetrapodophis amplectus et vivant au début du Crétacé il y a 146 millions d’années, les scientifiques avancent que cette espèce présente de nombreux traits similaires à ceux des serpents actuels, à savoir un museau court, une boite crânienne allongée, des dents crochues, une mâchoire très souple, et des écailles.« Nous avons trouvé l’ancêtre de tous les serpents » déclarait David Martill, professeur de paléobiologie, co-auteur de l’étude. « Nous avons trouvé le chainon manquant entre le lézard à quatre pattes et les serpents ». 

Des pattes pour mieux attaquer et s’accoupler

Selon l’étude publiée dans la revue américaine Science, les pattes de ce serpent servaient à saisir ses proies, et lors de l’accouplement. Les déplacements de celui-ci étant comme ceux des serpents contemporains. ” Les serpents sont partout sur la planète aujourd’hui , et il serait bon de savoir où ils réellement commencé ” notait Martill.

“Si vous regardez la répartition des serpents fossiles , ils sont tous issus du Gondwana . Donc, il semblerait que l’évolution du serpent a commencé dans les continents du Sud.”

Les chercheurs émettent de nouvelles hypothèses sur les serpents

Plus terrestre qu’aquatique donc ? Les auteurs de cette étude ont également mis l’accent sur l’absence de longue queue typique des reptiles aquatiques de types crocodiles. La queue de ce fossile serait plus cylindrique, plus commun chez l’animal terrestre.

Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform