Clicky



Bons Plans

Test du clavier Logitech KeysToGo

Un clavier pour iOS peut se justifier si vous écrivez beaucoup. Nous avons testé le très beau et discret Key2Go de Logitech

| Modifié le 20 novembre 2015 à 14h50
Test du clavier Logitech KeysToGo

Note

  • L'intérêt d'un clavier physique en 2015
    8
  • Apparence et ergonomie
    9
  • Confort d'utilisation
    9
  • Autonomie
    9

Avantages

Léger, fin et discret
Frappe très agréable
Couleurs très bien choisies
Autonomie

Inconvénients

Un peu cher pour une utilisation occasionnelle.
Design piqué au clavier de Surface

L'intérêt d'un clavier physique en 2015

Le regretté Steve Jobs nous a proposé sa vision d’un smartphone au clavier 100% virtuel en 2007 avec l’iPhone. Désormais, les claviers virtuels sont tellement devenus la norme, que lorsqu’une marque comme BlackBerry présente un modèle clavier physique, on se demande forcément :  » Mais pourquoi ?  »

Il est très agréable d’écrire sur le clavier virtuel du smartphone de Apple. On peut même le modifier depuis peu. Mais il reste difficile se se contenter de ce type de mode de saisie lorsque l’on écrit beaucoup.

C’est là qu’entre en action Logitech, qui, n’en déplaise à ses concurrents, est le leader incontesté des claviers pour smartphones et tablettes.

Après avoir testé le génial K480 pour smartphone et tablettes, qu’ils soient Android ou iOS, je m’étais dit qu’il manquait quand même un modèle beaucoup plus discret que l’on puisse glisser dans son sac et que celui-ci ne prenne pas de place.

Apparence et ergonomie

Le KeysToGo est destiné aux iPhone et iPad. Sa particularité ? Il ne se fixe pas à votre appareil mobile. Vous pouvez donc le poser ou vous voulez.

Sur vos genoux ou sur un coin de table, il est petit et très fin, et se fait donc remarquer par sa discrétion. Mais ce n’est pas pour autant qu’il ne doit pas être vu. Il est disponible en rouge, noir et turquoise, et c’est cette version que nous avons utilisé pour notre test.

Le revêtement proposé par Logitech est légèrement rugueux, ce qui lui permet d’être solidement posé sur n’importe quelle surface sans risquer de glisser. Mais il est aussi intéressant lorsque l’on écrit. Les doigts accrochent bien aux touches, et là aussi, pas de risque de déraper sur une touche voisine.

Ce revêtement qui protège les touches recouvre entièrement le clavier, à l’avant et à l’arrière. Il lui permet d’ailleurs d’être imperméable aux projections de liquides, de poussières, de chips, morceaux de gâteaux et de tout ce qui est généralement contre indiqué pour un clavier classique.

Encore une fois, c’est bien pensé. Mais impossible de ne pas faire le parallèle avec un autre clavier dont le KeysToGo semble largement s’inspirer : le touch cover de la tablette Surface. Logitech ne pourra pas le nier, mais le clavier des Surface étant déjà très réussi, s’en inspirer semble assez logique et malin.

Logitech_KeysToGo_04

Confort d'utilisation

Une fois allumé, on connecte le clavier à son appareil sous iOS en bluetooth, et on commence à écrire.

La frappe est ultra confortable. De mémoire de bavard des touches, je ne me souviens pas avoir testé un clavier aussi confortable pour smartphone. Ceci est principalement du à un système de touches mécaniques, espacées et silencieuses. Le revêtement choisi pour le protéger n’y est sûrement pas non plus étranger.

Comme il est assez petit, le KeyToGo pourra être posé facilement n’importe où, même sur un tout petit coin de bureau, ou un morceau de cuisse !

Après avoir utilisé le clavier pendant de nombreuses soirées pour écrire des mails sur mon iPhone, et quelques articles sur mon iPad, je n’ai pas ressenti de gêne, ni le manque d’un vrai clavier. Je l’ai même connecté à notre Apple TV. Rien que pour ça, j’aurais bien aimé le garder !

le KeysToGo est même doté de touches de raccourcis spécialement adaptées à iOS.

Elles permettent d’émuler la touche Home, le double tap sur cette même touche, mais aussi le lancement de la recherche Spotlight, de Safari, du clavier virtuel pour accéder par exemple aux caractères spéciaux et les voir avant d’écrire, et même les touches photo et de contrôle de la musique. Un clavier qui est donc très complet, toutes les touches étant clairement indiquées et facilement accessibles.

Logitech_KeysToGo_02

Autonomie

Sur le coté droit du clavier, un seul bouton pour mettre le KeysToGo en marche. L’autonomie est d’environ 3 mois, et il se recharge avec un câble micro USB, situé juste à coté du bouton on/off.

Un témoin lumineux vous averti d’ailleurs de la bonne charge. Enfin, j’imagine, car je ne l’ai jamais vu passer au rouge en trois semaines d’utilisation, et pourtant il est resté allumé en permanence.

A noter qu’il est évidemment possible de connecter le KeysToGo à plusieurs appareils, mais il faudra évidement désactiver le bluetooth sur un appareil avant de le connecter à l’autre. Sur iOS, c’est très rapide. Sur Apple TV, un peu moins.

Logitech_KeysToGo_03

Conclusion

Finalement, un seul regret, celui d’avoir du rendre le KeysToGo à Logitech. On pourra également parler du prix de 69 €. C’est un peu cher pour un objet que l’on utilisera occasionnellement.

Disponible ici

Mais si vous possédez plusieurs appareils sous iOS ou Apple TV, vous aurez d’autant plus de raisons de pouvoir l’utiliser.

Logitech_KeysToGo_01

Note

  • L'intérêt d'un clavier physique en 2015
    8
  • Apparence et ergonomie
    9
  • Confort d'utilisation
    9
  • Autonomie
    9

Avantages

Léger, fin et discret
Frappe très agréable
Couleurs très bien choisies
Autonomie

Inconvénients

Un peu cher pour une utilisation occasionnelle.
Design piqué au clavier de Surface
Test produits
Longform