Clicky



Bons Plans

Test iPhone 6 et iPhone 6 Plus

Nous avons passé 48 heures avec les deux nouveaux modèles d'iPhone. Voici nos impressions.

| Modifié le 29 septembre 2014 à 15h12
Test iPhone 6 et iPhone 6 Plus

Note

  • Taille
    8
  • Écran
    9
  • Du changement
    7
  • Photos et Vidéos
    9
  • Performances
    9

Avantages

Taille d'écran parfaite pour l'iPhone 6
Finesse très appréciable
Mode vidéo à 240 images par seconde
Ultra puissant, fluide et rapide en toute occasion

Inconvénients

Toujours pas de vidéo en 4K
L'iPhone 6 Plus est beaucoup trop grand
L'iPhone 6 Plus est beaucoup trop cher
Quelques ralentissement sur l'iPhone 6 Plus
Impression d'image lissée sur les deux modèles
Leur aspect ressemble de plus en plus à des smartphones Android

Introduction

Deux nouveaux modèles iPhone, ça n’était pas arrivé depuis… En fait l’an dernier, avec le 5S et le 5C. Mais cette année, Apple à fait les choses en grand.

Nous étions à l’ouverture de la boutique SFR des Champs-Elysées ce vendredi 19 septembre pour assister à l’arrivée du « messie », enfin, plutôt de ce joli petit couple de jeunes touristes américains en provenance directe de Cupertino.

Je parle bien sûr de l’iPhone 6 et de l’iPhone 6 Plus. Et vous l’aurez sans doute, compris, dans iPhone 6 Plus, « Plus » signifie évidemment plus grand.

Taille

iPhone 6 Plus avec Iron Man

En effet, le constructeur américain a bien été obligé de passer au format phablette, car ses concurrents, comme Sony, Samsung, LG, et dans une moindre mesure, Nokia, se sont bien installés sur ce créneau qui plaît beaucoup, surtout en Chine, où Apple est distribué depuis à peine quelques mois. En Asie, plus aucun constructeur ne s’aventure d’ailleurs à oublier le marché des grands écrans. Un modèle de phablette était donc, pour Apple, une obligation, plus qu’un choix.

Plus grand, par nécessité

Et pour ceux qui s’en souviennent de la sortie de l’iPhone 5, Apple avait bien expliqué qu’il n’était pas envisageable de proposer un écran de taille supérieure, car il était important de continuer à pouvoir utiliser un iPhone d’un seule main. Le pouce était donc capable d’atteindre tout point sur l’écran. Mais ça, c’était avant…

Pour ma part, j’ai toujours été fan de l’iPhone, depuis le 3G. Et j’ai malgré tout été frustré de voir les smartphones Android très en avance sur les tailles d’écrans. Très habitué à l’iPhone depuis des années, j’ai vécu le passage du 4s au 5 avec un soulagement. Mais cette année, le gap est encore plus grand, et après avoir testé les deux nouveaux iPhone pendant 48h, je dois me rendre à l’évidence, il sera très dur de revenir à mon iPhone 5, après avoir gouté le confort du modèle 4,7″. Quant à l’iPhone 6 plus, c’est une autre histoire… On reparlera plus loin…

Alors quelle est donc la première impression qui se dégage, après la prise en main de l’iPhone 6 ? Ce qui saute évidemment aux yeux, c’est la différence de taille. L’iPhone 6 gagne près d’un centimètre et demi en hauteur par rapport à l’iPhone 5S et son écran passe de 4″ à 4,7″. Sur l’écran, on y gagne une ligne d’icônes, et c’est pour moi la première très bonne nouvelle ! La taille de l’iPhone 6 n’est pas loin de la perfection. On peut toujours utiliser le pouce pour aller tapoter sur tout l’écran, mais il faut un pouce super sportif, ou alors d’assez grandes mains. Pour ma part, c’est l’iPhone parfait.

Le 6 Plus est quand à lui beaucoup plus grand. Il propose un écran de 5,5″, mais tout en gardant une physionomie identique au petit modèle, avec donc beaucoup d’espace au-dessus et au-dessous de l’écran. Résultat, un smartphone beaucoup plus imposant que le LG G3 par exemple, qui propose une taille d’écran identique. J’ai aussi comparé l’écran à celui du Galaxy Note 3. La aussi, le Samsung propose un rapport encombrement / taille d’écran plus intéressant que l’iPhone 6 Plus.
J’ai enfin comparé avec un Sony Xperia Z3. Et entre les deux, c’est l’iPhone 6 Plus qui est plus intéressant, car même si l’encombrement est à peu près similaire, l’écran du Z3 est plus petit que celui de l’iPhone 6 Plus.

Une fois dans la poche, l’iPhone 6 Plus se fait oublier, du moins, en épaisseur. En hauteur, c’est une autre histoire. Sur ce point, à la fois le Note3, et le G3 se font plus discrets. Seul le Z3 me laisse la même impression que l’iPhone 6 Plus.

Écran

Et si on compare les écrans ? Sans surprise, celui du G3 est supérieur, cela se voit à l’oeil nu, mais le contraire aurait été étonnant. Sur le G3, l’écran est en 2K, alors que celui de l’iPhone 6 plus est en full HD, même si le Retina lui apporte une finesse incroyable. Dans un jeu sublime comme Leo’s Fortune, j’ai comparé la qualité des écrans, et il est très très difficile de faire la différence. Sur exactement la même image, il y a une toute petite, mais vraiment toute petite différence de finesse, et le G3 est meilleur.

iPhone 6 vs iPhone 6 Plus

 

Les chiffres nous le confirment, la densité de pixels est largement supérieure sur le G3. Si l’oeil humain, n’est normalement pas capable de discerner une telle différence, les 3 personnes à qui j’ai demandé de comparer m’ont toutes dit la même chose : l’écran du G3 est plus beau.

En revanche, malgré ce que je pensais après ma journée de test, l’écran de l’iPhone 6 Plus reste plus lumineux que celui du G3. Mais là aussi, pas de beaucoup.

Un détail important à signaler quand on compare les deux iPhone 6. Même si la résolution n’est pas la même, il semble que l’iPhone 6 Plus privilégie la très haute finesse de l’écran Retina à la possibilité d’échelle 1:1 (1 pixel réel, 1 pixel affiché au lieu de 4) comme c’est possible sur les MacBookPro Retina. C’est un choix, mais il est très dommage de ne pas avoir donné cette même possibilité sur l’iPhone 6 Plus, cela aurait permis d’afficher beaucoup plus de choses à l’écran.

Quand à l’iPhone 6, son écran est de résolution inférieure, et j’ai l’impression de voir comme un lissage des polices, des formes. C’est à la fois beau mais aussi perturbant. Là aussi, et puisque nous avons un écran rétina, il aurait été intéressant de donner la possibilité d’afficher les pixels à l’échelle 1:1.

Pour conclure sur les écrans, on reste dans l’excellence, 99% des smartphones de même taille font moins bien.

Du changement

Si les iPhones ont grandi, ils ont su rester sveltes. En effet, l’iPhone 6 pèse à peine 10 grammes de plus que l’iPhone 5S alors qu’il est beaucoup plus grand. Et il est cependant plus fin. L’iPhone 6 Plus est quant à lui étonnement léger : 182 grammes. Mais il accuse tout de même 40 grammes de plus que le G3. Mais l’iPhone 6 plus en plus grand. Tout cela reste donc très logique. A vous de voir si vous préférez un smartphone plus grand et plus lourd. A ce sujet, le Nokia 1520, que j’adore m’a toujours fait de la peine pour son poids vraiment difficile à faire passer. Il est très grand, avec un gigantesque écran de 6″, mais on atteint ici les limites du poids supportable dans une poche.

Concernant le poids, il n’y aura donc aucune inquiétude à avoir sur les deux modèles. Même l’iPhone 6 Plus finit par se faire oublier dans une poche de jeans ou de veste.

Mais que ce soit pour l’iPhone 6 ou le 6 Plus, aux écrans respectivement mesurés à 4,7″ et 5,5″, il a été nécessaire de procéder à des petits ajustements liés à ces nouvelles tailles. Le bouton d’allumage du smartphone, auparavant situé en haut à droite, passe ainsi sur le coté droit de l’appareil. Il est alors accessible en tenant le smartphone à une seule main.

La coque de ces nouveaux iPhone me laisse perplexe. Autant le 5, que j’ai toujours avec moi, est très classe (sauf le mien, qui a bien morflé, regardez la video, vous comprendrez…), autant je ne peux m’empêcher de penser à tous les smartphones chinois quand je prends l’iPhone 6 Plus dans la main… La coque ressemble à celle des MacBookPro, sans doute en aluminium, mais rien à faire. C’est aussi lié à sa taille… Attention, je ne dis pas qu’il fait cheap, mais c’est simplement que l’iPhone ressemble de plus en plus à un smartphone classique. Pour le coup, je trouve que les Sony Xperia Z sont largement, très largement au-dessus en terme de design et de finition.

La taille change tout, et effectivement : tout change

Pour finir sur l’aspect extérieur, on peut être perturbé par un élément nouveau : l’objectif photo prend du relief et empêche donc le smartphone de rester parfaitement à plat sur une table. Si nous testions un smartphone Android chinois, on aurait pu dire que « c’est normal, c’est du matériel chinois, on est loin du design hyper réfléchi des produits Apple« . Là, évidemment, je ne sais pas trop quoi dire pour argumenter en faveur de cette verrue située à l’arrière de l’appareil. C’est à mon avis une erreur de conception. Je suis prêt à parier ma chemise que l’iPhone 6S proposera un design différent pour l’objectif.

iPhone 6

iPhone 6

L’iPhone 6 Plus s’utilise très difficilement à une seule main. Cela peut paraitre un détail, mais quand vous êtes debout dans les transports en commun, et que vous vous tenez d’une main à une poignée ou une barre pour ne pas tomber, vous ne pourrez plus surfer tranquillement sur le web en tenant votre iPhone 6 Plus de l’autre main. En revanche, avec le LG G3 et le Xperia Z3, personnellement, j’y arrive, et pourtant, j’ai des petites mains.

Après 2 jours d’utilisation, je suis donc vraiment déçu de l’embonpoint de l’iPhone 6 Plus. il semblait être pour moi le modèle idéal, celui qui pourrait remplacer un smartphone Android 5,5″ pour presque tout faire. Je dois me rendre à l’évidence, il est vraiment trop grand. Si je dois choisir entre les deux, ce sera surement l’iPhone 6.

Pour palier ce problème inhérent à la conception même de l’appareil, et comme les phablettes Android l’ont déjà fait auparavant, l’iPhone 6 Plus propose un mode qui divise la taille de l’écran en deux, et permet de confiner tout ce qui est affiché dans la partie basse de celui-ci. Le haut de l’écran est alors inutilisé, ce n’est pas très joli, mais ça permet d’accéder à toute la page avec le pouce qui tient l’appareil. Pour activer ce mode demi-écran, il faudra aller voir du coté des options d’accessibilité. Et par la suite, vous pourrez l’activer avec un double tap sur le bouton Home.

iPhone 6 Plus

iPhone 6 Plus

Autre nouveauté intéressante lié à cette prise de taille et qui concerne toujours uniquement l’iPhone 6 Plus, la possibilité de faire basculer l’écran en mode paysage exactement comme sur l’iPad. Et ça marche sur les écrans d’accueil, et dans toutes les applis, et pas seulement les vidéos ou les pages web comme auparavant.

Mis à part l’écran qui est beaucoup plus grand et plus lisible, la taille de la batterie est elle aussi plus importante, surtout sur l’iPhone Plus. Et si comme chaque année, Apple nous promet une durée de vie toujours plus longue, cette année, on a tendance à penser que celle-ci sera vraiment significative. D’ailleurs, ces nouveaux iPhone 6 sont livrés avec une nouvelle puce, la A8, qui propose légèrement plus de puissance que la génération précédente, mais qui permet surtout une meilleure gestion de de l’énergie.

Photos et Vidéos

Parlons maintenant des nouveautés logicielles. Outre celles liées à iOS8, on peut citer les amélioration apportées à l’appareil photo.

L’iPhone 6 et le 6 Plus restent bloqués à 8 megapixels, alors que la concurrence navigue entre 13 et 20 megapixels, voire même beaucoup plus. Sur ce point, je tiens à rappeler que le nombre de pixels n’est responsable que de la taille des images qui sont prises si la taille des capteurs est identique sur tous les appareils. Hors ce n’est pas toujours le cas. Il est donc périlleux, voire complètement inutile de comparer deux smartphones au nombre de leurs millions de pixels.
En revanche, la qualité des lentilles (le bloc optique) est primordiale. Là dessus, Apple communique assez peu, là où Sony met régulièrement en avant son expertise avec les lentilles Zeiss.

En comparant les performances pures, un iPhone 6 fait de superbes photos, des vidéos de très bonne qualité, mais n’atteindra jamais la qualité d’un réflex, surtout au niveau de bruit numérique et de la profondeur de champ.

C’est dans les nouvelles options que l’appareil photo se fait remarquer. Les iPhone 6 et 6 Plus peuvent désormais filmer des ralentis très impressionnants à 240 images par seconde, ce qui vous permet toutes les fantaisies, comme vous pouvez le voir dans notre test vidéo.

Des nouveautés logicielles pour la photo et la vidéo

En revanche, la vidéo à 240 images par seconde est de qualité moyenne, on voit très vite des artefacts numériques et le taux de compression semble très bas. Il est illusoire de penser que l’on pourra exploiter cette fonctionnalité avec une application tierce, mais si c’est le cas, il serait très intéressant de pouvoir augmenter le débit d’enregistrement des vidéos dans ce ralenti extrême.

Parmi les nouvelles options présentes dans l’appareil photo, on notera un mode accéléré, qui nous fait penser à l’appli Hyperlapse de Instagram, mais en mieux. En revanche, il n’y a aucun réglage possible sur la vitesse d’accélération pour le rendu final. C’est dommage. Pour l’accéléré, comme pour le mode ralenti, on se tournera donc rapidement vers des applis dédiées, que l’on peut trouver sur l’AppStore, et qui permettent de régler de très nombreuses options, absentes ici.

iPhone 6 plus en mode vidéo

iPhone 6 plus en mode vidéo

Mais il n’y a rien d’étonnant, comme très souvent, Apple est content de nous apporter de nouvelles fonctionnalités, mais nous impose des choix. On peut donc regretter cette limitations des options, et pour cette raison, on se tourne rapidement vers d’autres applications sur l’AppStore, ou même carrément vers la plateforme Android, qui nous semble si riche et agréable. Plus agréable, mais tellement plus complexe à utiliser, et loin d’être aussi ergonomique. Au final, si vous n’utilisez que les applications Apple, vous serez en mode « couloir » comme les jeux video, ou vous devez suivre un chemin tracé sans pouvoir faire de hors piste… Vous comprenez l’image ?

Sur le papier, l’iPhone 6 Plus a un avantage supplémentaire par rapport au 6 : un stabilisateur optique, là où l’iPhone 6 propose un stabilisateur numérique. Nous avons testé sur le terrain, la différence n’est pas flagrante, mais on détecte quand même un léger mieux sur la video filmée avec le 6 plus. Mais je ne suis pas sûr que la différence soit telle qu’elle justifie l’achat du 6 Plus au lieu du 6.

Pour la photo, l’appareil est très réactif, et une nouvelle option permet de modifier l’exposition en faisant glisser son doigt verticalement sur l’écran. Les panoramas permettent de créer des images de 43 megapixels, c’est énorme. Et pour la video, la FullHD passe à 60 images par secondes. Un regret, pas de possibilité de filmer en 4K, alors que Samsung, LG, ou Sony le propose depuis plus d’un an.

Performances

Chaque année, Apple nous indique que son iPhone annuel est « le meilleur iPhone jamais conçu ». Je rêve d’entendre un jour Tim Cook déclarer : « Nous avons décidé de diminuer la puissance de notre nouvel iPhone au profit d’un durée de vie deux fois plus longue ». Cela ne risque pas d’arriver…

A l’intérieur, tout est toujours plus petit, mais plus puissant.

La puce A8, couplée à une seconde puce M8 a de très grandes ambitions. Apple indique que l’iPhone 6 est plus puissant qu’une console nextgen (vous savez, la PS4 et la Xbox One). Wow, c’est fort, et cela devrait à la fois rassurer les développeurs qui auraient l’ambition de se concentrer sur la plateforme iOS et envoyer un petit pied de nez à Google. Mais qui dit puissance, dit consommation d’énergie, et là aussi, même si les batteries sont grandes, les écrans le sont aussi. Pas sûr que l’autonomie puisse être beaucoup plus importante.

J’ai comparé les deux iPhone 6 dans une utilisation normale. L’iPhone 6 est ultra rapide, ultra fluide, absolument aucun ralentissement. En revanche, l’iPhone 6 Plus, n’est pas aussi fluide. Rien de grave, mais à plusieurs reprises, j’ai noté quelques saccades dans les animations de menu, de changement de page et de basculement du mode portrait au mode paysage. Nul doute que des mises à jours viendront sans doute corriger ce petit désagrément.

Prise en main vidéo

Conclusion

Si vous vous posez maintenant la question de savoir si l’iPhone 6 vaut le coup, dites-vous qu’il est beau, mais que son aspect le rapproche de ses concurrents. Il perd vraiment ce coté unique et premium et on ne peut s’empêcher de lui trouver moins de classe que l’iPhone 5 et le 5S. Finalement, le Sony Xperia Z3 offre par exemple un aspect plus haut de gamme, avec des matériaux plus solides, même si le poids en pâti. Le choix d’une silhouette plus arrondie ne plaira sans doute pas aux fans de l’ancienne version de l’iPhone, car il est devient moins facile à prendre en main, et pas seulement pour la taille. Malgré tout, sa finesse est très appréciable, et elle compense la plus grande largeur lors de la prise en main. Quand à l’iPhone 6 Plus, je reste sur ma réserve, ce n’est plus un smartphone au même titre que l’iPhone 6. Ce sont pour moi deux produits très très différents.

L’iPhone le plus puissant du monde

A ce sujet, je ne peux m’empêcher de vous livrer une petite pensée qui ne me quitte pas depuis que j’ai pris l’iPhone 6 Plus en main, ce vendredi 19 septembre 2014 à 9h00. Je n’arrive pas à m’enlever de la tête l’image de l’Infinix Alpha 8, un smartphone chinois bon marché, qui propose une taille d’écran équivalente, mais qui vaut 5 fois moins cher… Il ne fait absolument aucune doute que l’iPhone 6 Plus est beaucoup plus performant, mais pour surfer sur le web, regarder des vidéos, téléphoner, envoyer des emails, jouer à Candy Crush, la marque et la finition permettent-elles de justifier le fait de mettre 5 fois plus cher pour un smartphone qui fait la même chose ? L’iPhone 6 plus est un smartphone de luxe, je suis d’ailleurs étonné que Apple n’ai pas proposé de finition plaqué Or comme pour l’Apple Watch.

iPhone 6 avec Thor

Avec un prix de 1019 euros pour la version 128 Go, le prix de l’iPhone 6 Plus me paraît clairement exagéré. C’est plus que le prix d’un MacBook Air ! En revanche, il pourrait remplacer un iPad Mini, et pour ceux qui possèdent à la fois un iPhone 5S et un iPd Mini, le 6 Plus pourrait être un modèle idéal pour remplacer les deux, out en sachant qu’ils ne seront pas obligés de le prendre dans sa version la plus musclée.

Si vous avez petites mains, l’iPhone 6 Plus sera impossible à utiliser aussi facilement qu’un iPhone d’ancienne génération. Vous devrez revoir toutes vos habitudes.

Quant à l’iPhone 6, il semble être un excellent compromis entre l’iPhone 5S et l’iPhone 6 Plus. L’écran est grand et agréable et il est toujours possible de l’utiliser à une seule main. Si je devais aujourd’hui faire un choix entre les deux nouveaux smartphones de Apple, il irait sans doute vers celui-ci.

Photos

Note

  • Taille
    8
  • Écran
    9
  • Du changement
    7
  • Photos et Vidéos
    9
  • Performances
    9

Avantages

Taille d'écran parfaite pour l'iPhone 6
Finesse très appréciable
Mode vidéo à 240 images par seconde
Ultra puissant, fluide et rapide en toute occasion

Inconvénients

Toujours pas de vidéo en 4K
L'iPhone 6 Plus est beaucoup trop grand
L'iPhone 6 Plus est beaucoup trop cher
Quelques ralentissement sur l'iPhone 6 Plus
Impression d'image lissée sur les deux modèles
Leur aspect ressemble de plus en plus à des smartphones Android
Test produits
Longform