Clicky



Bons Plans

Test GEM Box

La GEM Box de Emtec est désormais disponible dans le commerce pour 99 euros avec du Play Store, du retro-gaming et du mirroring d'écran ! Que vaut cette console Android face aux autres ?

Test GEM Box

Note

  • Interface
    4
  • Gaming
    4

Avantages

- Le prix

Inconvénients

- Pas d'évolution d'Android prévu
- Performances pas terribles

Présentation

Avec la GEM Box, on va retrouver tout ce dont on a besoin :

  • La console
  • Une manette Bluetooth similaire à celle de la Xbox 360
  • Un câble Ethernet
  • Un câble HDMI
  • Un câble microUSB pour recharger la manette
  • Un chargeur secteur avec adaptateurs FR/US/UK

La console se fait oublier avec son format de 8 x 8 cm et de 2 cm d’épaisseur. La console propose un port Ethernet, un port HDMI, un port USB et un port microSD. Pour les caractéristiques, on retrouve 16 Go de mémoire de stockage, 1 processeur MediaTek à 1,5 GHz, 1 Go de RAM, Android 4.4 Kitkat (pour rappel l’OS est sorti en 2013).

La manette présente un petit switch afin de passer du mode manette au mode pointeur qui se révélera incontournable par la suite. La manette propose environ une dizaine d’heures d’autonomie.

gembox-packproduct

Interface

L’interface est sympa. On retrouve facilement les différents items comme les jeux, le multimédia, etc. Cependant, cela devient très pénible. Impossible de télécharger un jeu du Play Store sans passer par la souris. De plus, La console était sous Android Kitkat, le système l’interprète comme un smartphone. Du coup, on a tout le Play Store et c’est frustrant de télécharger un jeu et de ne pas pouvoir y jouer car on n’a pas d’écran tactile.

screenshot_2016-03-11-15-56-54

Heureusement Emtec propose un store, qui ne fait que des raccourcis vers le Play Store des jeux qui prennent en charge la manette. Bref pour une console qui se veut familiale, mon neveu n’est pas capable de télécharger un jeu, alors qu’il n’a aucun problème sur la Nvidia Shield ou sur un smartphone. Un reproche que j’avais fait à la présentation aussi : le micro absent sur la manette qui aurait pu aider les petits à trouver leurs jeux facilement.

gembox-android-emtec-screen-4

Gaming

La GEM Box propose de nombreuses manières de jouer. La console est donc très polyvalente, mais sans exceller.

 

Jeux classiques

De base, on retrouve 4 jeux Gameloft (Alphast par exemple). Pratique, on peut jouer dès l’allumage. Pour la partie du Play Store, l’interface ruine l’expérience. Pour les performances, on a pour rappel qu’1 Go de RAM et un vieux processeur. Ainsi, on évitera les jeux gourmands sinon gare aux lags.

Retro-gaming

Une belle promesse d’Emtec, c’est le retro-gaming. Rapidement, on comprends qu’Emtec n’a fait que pré-installer des émulateurs disponibles sur le Play Store (puisqu’il faudra les retélécharger !). Concernant les ROMs, débrouillez-vous pour en obtenir, Emtec ne fournit rien. Un peu perturbant pour une personne qui n’y connait rien et qui pense retrouver les héros de son enfance.

GameFly

GameFly, c’est un service de Cloud Gaming qui marche très bien aux Etats-Unis  et qui se lance en France avec la GEM Box. On a pas forcément des millions de jeux (environ 70), mais on en retrouve pour tous les goûts. Il faudra bien évidemment payer un abonnement pour en profiter (environ 10€/mois).

Gamestream / Mirroring

Concernant le mirroring, la promesse était bien là. Cependant, aucun développement de la part d’Emtec dedans, il s’agit simplement de l’intégration du très bon Moonlight qui est un client open-source du Nvidia Gamestream. Du coup, il faudra que votre PC utilise une carte graphique Nvidia. L’interface est en anglais.

Conclusion

La GEM Box est une console de salon Android qui malheureusement pêche par son interface et ses performances. Autant rajouter 100 euros et s’offrir la Nvidia Shield Android TV pour accéder aux jeux compatibles à la manette, au Chromecast, à des très belles performances et du 4K pour le futur…

Note

  • Interface
    4
  • Gaming
    4

Avantages

- Le prix

Inconvénients

- Pas d'évolution d'Android prévu
- Performances pas terribles
Test produits
Longform