Clicky



Bons Plans

Test Samsung Omnia 7

Le Samsung Omnia 7 est le premier smartphone de la marque sous le nouvel OS mobile de Microsoft, un appareil doté d’un grand écran AMOLED de 4″ (800×480), 8 Go de mémoire interne, 512 Mo de RAM, APN 5 Megapixels avec autofocus et flash LED… Un mobile qui, sur le papier, a de très bon arguments et qui, selon l’historique de Microsoft en systèmes pour smartphones, n’aurait pu prêcher que par l’OS. Voyons comment il s’en sort !

| Modifié le 08 mars 2013 à 16h49
Test Samsung Omnia 7

Note

  • Présentation
    7
  • Windows Phone 7
    7
  • Performances
    7

Avantages

Belles finitions
Écran AMOLED de très bonne qualité
Synchronisation des comptes mails simple
Interface utilisateur (Merci Microsoft pour le coup)

Inconvénients

Navigateur web
Classement des applications par ordre alphabétique seulement
Détails perfectibles concernant Windows Phone 7

Présentation

Aucune surprise lors de l’ouverture de la boite, on y retrouve le téléphone, un chargeur secteur, un câble USB et un kit mains libres. Côté finitions, l’appareil s’en sort plutôt bien. En façade nous avons un bel écran AMOLED comme Samsung a commencé à nous y habituer sur ses appareils. Pour le reste, le mobile a une finition métal qui lui donne un look assez contemporain et élégant. Sa prise en main est plutôt agréable et ses 138 grammes participe à la sensation qu’on a vraiment quelque chose de solide en main.

Le Samsung Omnia 7 affiche un design plutôt simple et assez carré (rectangle) en façade. Cela dit, le reste de l’appareil affiche des courbes moins strictes, ce qui lui donne un dos un peu bombé. À première vue, de face, la ressemblance avec un iPhone est vraiment frappante, surtout avec la touche Home au milieu en bas.

Samsung Omnia

Windows Phone 7

Après avoir essuyé « quelques » échecs sur ses systèmes d’exploitation mobiles, Microsoft a décidé de reprendre la main et fournir un système convivial et performant à ses utilisateursWindows Phone 7 veut donc répondre aux attentes actuelles et être bien plus pratique que ce que l’on connaissait jusqu’à présent. Le système propose en page d’accueil une interface verticale, sous forme de vignettes appelées « hubs », ces derniers affichent un gros logo et une petit description texte de ce qu’ils représentent. Cet affichage permet quelques fantaisies pour l’affichage : le hub « contacts » affiche une mosaïque animée avec les photos de nos contacts, le hub « Musiques + vidéos » affiche une animation des nouveautés. Cet affichage permet aussi d’indiquer le nombre de mails, messages ou appels que vous avez à consulter. Le problème de la taille de ces hubs est qu’ils vont vous pousser à scroller méchamment pour avoir un aperçu complet de ce que propose votre appareil.

Sur cette page d’accueil, on pourra afficher ce que l’on souhaite comme par exemple une nouvelle application téléchargée et dont on se sert souvent. Le reste des menus et applications est affiché sous forme de liste classée par ordre alphabétique, accessible sur la droite via un scroll. Comme la home, pour avoir un aperçu de toutes ses application il faudra scroller beaucoup, surtout si vous devenez un gros consommateur sur le Market. Un appui long sur l’une des application permet de l’épingler sur la Home. Au niveau des applications, il faut dire que le choix est assez maigre actuellement mais les développeurs se donnent du mal pour intégrer parfaitement les applications au design particulier de Windows Phone 7, une détail vraiment appréciable. Dans l’ensemble, la prise en main du système est bonne. Mis à part le fait de devoir beaucoup scroller, on notera l’absence de barre de notification en haut de l’écran, il faudra l’afficher soit même en sollicitant le haut de l’écran. C’est un peu déroutant au début, mais on s’y fait. Dommage que Microsoft n’ait pas intégré, de la même manière qu’Android, un moyen d’activer/désactiver certaines fonctions sans aller dans les paramètres…

Windows Phone 7 offre la possibilité de synchroniser ses contacts et mails très simplement et aussi lier le tout à Facebook. On pourra ainsi regrouper ses contacts depuis Facebook, Hotmail ou Gmail et ainsi afficher pour pratiquement tous les contacts une photo de profil. Le seul reproche ici serait de ne pas pouvoir désactiver l’affichage des contacts provenant de Hotmail, leur affichage fait souvent doublon avec les autres et, pour un peu que vos contacts aient Messenger Plus et des couleurs dans leur pseudo, c’est le bordel… il faut le dire.

Pour terminer, la personnalisation du mobile est possible, mais limitée. On pourra ainsi choisir d’afficher un fond blanc ou noir puis d’avoir une couleur principale parmi le violet, bleu-vet, lime, brun, rose, orange, bleu, rouge ou vert.

Performances

Au niveau des performances ce Samsung partait déjà avec un avantage puisque Microsoft a émis des souhaits quant aux caractéristiques des mobiles équipés de Windows 7. Il dispose donc d’un processeur Qualcomm 1 Ghz, 512 Mo de RAM, un écran mutlitouch 800 x 480 px et peut capturer des vidéos en HD.

Windows Phone 7 dispose d’un multitâche où le système décide lui-même des applications qui restent ouvertes ou non. Actuellement, ce multitâche n’est pas étendu aux applications tierces et vous ne verrez donc une grande utilité que pour la lecture de musique… Cela dit, cela permet au Omnia 7 de s’en sortir très correctement, le mobile est rapide, fluide et avec l’interface de Windows Phone 7 on prend vraiment plaisir à naviguer dans les menus. Au niveau de l’autonomie, la batterie 1500 mAh du Omnia 7 lui permet une autonomie assez intéressante, on passera aisément la journée et suivant l’utilisation il pourra même être possible de tenir 2 jours entiers !

À l’utilisation, le mobile tient donc ses promesses et Windows Phone 7 est parfaite intégré et intelligemment développé. L’écran AMOLED donne à l’appareil un affichage de très bonne qualité avec des noirs très noirs et un contraste bien représenté, mais les couleurs sont parfois sur réaliste… une chose qui s’améliorera certainement avec l’avancement de cette technologie. Concernant la réactivité de l’écran, rien à dire ! L’appareil réagit très bien et on n’est jamais obligé d’appuyer plusieurs fois ou plus fort pour obtenir un résultat. En revanche, le clavier ne profite pas du grand écran et se retrouve amputé de chaque côté par des menus et la barre de notification, c’est bien dommage car même s’il est très bien conçu, le clavier aurait pu être encore meilleur.

Internet Explorer Mobile est un peu le reflet du navigateur déjà connu sur Windows… sa compatibilité avec les standards du web reste à améliorer. Au test Acid3, la note obtenue est ridicule, le flash est encore absent (bien que son absence ne soit pas très gênante) et la compatibilité HTML 5 serait nettement perfectible.

Samsung Omnia 7

Ce Omnia 7 offre une partie divertissement assez complète. Commençons par le capteur photo de 5 megapixels, celui-ci permet de prendre des photos plutôt acceptables mais encore un peu en dessous de la concurrence. Il en est de même pour le capteur vidéo qui semble inférieur à quelques gros concurrents. Cela dit, le capteur s’en sort relativement bien et proposera des photos et vidéos vraiment acceptables pour un téléphone portable. Les photos et vidéos seront ensuite stockées dans une galerie accessible via le module de prise de photo. Pour la lecture des vidéos, le Omnia 7 est compatible avec des formats tels que MP4, WMV, H263 ou H264 et affiche le tout en HD 720p, une bonne chose !

On notera que Zune permet de pré-écouter des morceaux avant de les acheter et le Market Place permet d’essayer une application avant de l’acheter. Le paiement sera aussi facilité puisqu’on pourra choisir entre un paiement via CB ou via la facture de l’opérateur.

Dernier point, le hub Xbox Live vous permet de retrouver vos infos, votre gamer tag, votre profil, vos amis… et vous permettra très bientôt de reprendre une partie commencée sur Xbox via votre mobile.

Conclusion

Ce Samsung Omnia 7 est un très bon mobile. Seul le design du mobile pourrait faire pencher la balance puisque celui-ci est un peu carré. De même, la taille de l’écran pousse le smartphone à être un peu plus grand que certains concurrents à écran 3,5″ ou 3,7″… un petit détail, mais on commence à arriver vers des mobiles un peu trop grand pour tenir dans une petite poche ou dans la main…

Nous partions avec une appréhension assez importante face au système d’exploitation de Microsoft mais il faut dire que celui-ci nous a agréablement surpris et nous sommes conquis ! Le système souffre encore de quelques problèmes dont nous avons parlé dans le test et aussi de quelques manques comme le copier/coller par exemple, mais il y a fort à parier que Microsoft comblera nos attentes dans la prochaine version de son système.

Cet Omnia 7 est disponible depuis octobre à un prix conseillé de 599€ TTC.

Galerie complète

Note

  • Présentation
    7
  • Windows Phone 7
    7
  • Performances
    7

Avantages

Belles finitions
Écran AMOLED de très bonne qualité
Synchronisation des comptes mails simple
Interface utilisateur (Merci Microsoft pour le coup)

Inconvénients

Navigateur web
Classement des applications par ordre alphabétique seulement
Détails perfectibles concernant Windows Phone 7
Test produits
Longform