Clicky



Bons Plans

Test du Homepoint d’Orange

Le Homepoint d'Orange est un hub multimédia qui fait aussi office de hotspot. On vous explique tout ce qu'il est capable de faire.

| Modifié le 16 septembre 2015 à 18h23
Test du Homepoint d\'Orange

Note

  • Design et fonctionnalités
    7
  • Utilisation
    7

Avantages

- Pratique et tout-en-un
- Pas cher (comptez 80€)

Inconvénients

- Dommage qu'on ne retrouve pas une sortie vidéo sur le boitier
- L'aspect mat qui laisse des traces de doigts
- Pas d'application Windows Phone

Design et fonctionnalités

Le Homepoint d’Orange est un petit appareil qui ressemble à une grille de tic-tac-toe (ou morpion). On retrouve 2 ports USB 2.0, un port SD d’un côté et de l’autre un port jack pour brancher des enceintes. Sur le dessus on retrouve la recharge sans fil avec technologie Qi et une puce NFC pour appairer facilement ses appareils. On termine avec un bouton d’allumage et un bouton « + » pour connecter des appareils.

Ainsi, le Homepoint est Wi-Fi et Bluetooth. Il se connecte via votre box Internet (pas forcément Orange) grâce à une application disponible sur iOS et Android. Cette application permet aussi de gérer les appareils connectés et de lire le contenu des clés USB. La connexion Wi-Fi permet de faire de Homepoint un hotspot avec une clé Wi-Fi simplifiée pour vos invités.

Grâce à la liaison Bluetooth, vous pouvez streamer votre musique vers vos enceintes.

Dans le package, on retrouve l’alimentation, un adaptateur microSD/SD, un câble jack mâle-mâle et un adaptateur jack/RCA pour brancher sur nos enceintes.

Utilisation

L’appareil n’est pas forcément des plus compliqués à appréhender. Via l’application on a un aperçu direct des fonctionnalités et de la clé Wi-Fi à donner à ses invités. De base, la clé est assez compliqué et il faudra en choisir une nouvelle (au minimum 8 caractères).

En Bluetooth, on peut se connecter jusqu’à 4 appareils. J’ai eu du mal à appairer une Kindle Fire alors qu’un Samsung Galaxy Note 3, un HTC One Mini et un Motorola G 4G n’ont pas eu de soucis. L’appairage NFC ou via les paramètres Bluetooth fonctionnent bien. Ensuite, c’est comme un casque audio on lance de la musique et c’est diffusé sur les enceintes.

homepoint-04

Pour les ports USB et SD, on a dans le package un adaptateur microSD/SD très pratique quand on sait que les smartphones utilisent des cartes microSD. C’est encore via l’application Homepoint qu’on peut naviguer dans la clé USB et y lire des fichiers vidéos ou mp3 ou des documents.

Pour la recharge Qi, nous n’avions qu’un téléphone compatible mais celui-ci n’a pas réussi à être rechargé… On essayera peut-être via un Nokia Lumia et non un Cat S50 la prochaine fois.

La partie hotspot marche relativement bien. On voit les appareils connectés via l’application et on peut les couper ou non de l’accès.

Conclusion

Après l’avoir essayé pendant plusieurs jours, on se dit qu’au final il manque une sortie HDMI. Le fait de pouvoir brancher sa clé USB mais de ne pouvoir lire le contenu que sur nos smartphones gâche un peu le plaisir. Même si le Homepoint possède de nombreux avantages, je lui préfère un Chromecast qui en fait moins (pas d’hotspot, ni de recharge sans fil) mais qui possède la partie vidéo et qui utilisera les enceintes de ma TV sans devoir brancher des câbles de partout.

Cependant, le Homepoint est vendu 80€ ce qui n’est pas cher si on sépare les fonctionnalités : 20-30€ en moyenne pour un chargeur Qi, 15€ la clé USB hybride qu’on branche sur un smartphone, 30 à 200€ les enceintes connectés, 20-30€ le répéteur Wi-Fi. Ainsi pour 80€ tout est rassemblé dans un petit objet et facile d’utilisation.

 

Merci beaucoup à Orange Business Service pour le prêt du Homepoint.

Note

  • Design et fonctionnalités
    7
  • Utilisation
    7

Avantages

- Pratique et tout-en-un
- Pas cher (comptez 80€)

Inconvénients

- Dommage qu'on ne retrouve pas une sortie vidéo sur le boitier
- L'aspect mat qui laisse des traces de doigts
- Pas d'application Windows Phone
Test produits
Longform