Clicky



Bons Plans

Test Asus Zenfone 5 4G

Nous avons passé un week-end avec le mobile et le Zenfone 5 4G décroche notre palme du meilleur smarphone 4G à moins de 300€

| Modifié le 20 novembre 2015 à 14h59
Test Asus Zenfone 5 4G

Note

  • Design
    8
  • Une dalle qui nous laisse sur notre faim
    6
  • Une surcouche Asus bien trop envahissante
    5
  • Photo, performances, 4G dans la moyenne
    7
  • Autonomie
    8

Avantages

prix
design

Inconvénients

surcouche

Préambule

Les fêtes de fin d’année sont toujours l’occasion de voir une profusion de produits débarquer sur le marché. Elles sont également l’occasion pour les constructeurs de faire connaître leurs produits au grand public dans une période où la concurrence est féroce. Le marché du smartphone ne déroge évidemment pas à cette règle.

Asus l’a bien compris. Le constructeur taïwanais veut également sa part du gâteau et va bientôt sortir son Zenfone 5 LTE, un téléphone dérivé du Zenfone 5 et qui a de solides arguments pour s’imposer sur notre marché.

Design

Niveau look, le Zenfone 5 LTE en impose tout d’abord par sa taille. Le téléphone n’est pas en brique pour autant, mais à titre de comparaison, ce dernier est à peu près aussi haut qu’un OnePlus One. Le téléphone d’Asus est également assez épais avec 1 centimètre de tour de taille, ce qui lui confère une bonne prise en main. Une taille imposante également due aux deux bandes noires assez larges qui se situent de part et d’autre de l’écran. À part ce petit défaut, la finition est de très bonne facture.

Un design sobre et une taille imposante

La face arrière du téléphone est, elle, plutôt réussie à notre goût. Equipé d’une coque amovible (qui permettra de changer de batterie aisément), son aspect satiné lui confère un touché très agréable. Cette dernière ne s’encombre pas de fioritures avec un flash et un capteur photo positionnés au centre appuyé par le logo de la marque. Le Zenafone 5 LTE sera décliné en plusieurs coloris, et sa coque amovible permet de changer de couleur au gré de vos envies !

Une dalle qui nous laisse sur notre faim

La dalle de 5 pouces du Zenfone 5 LTE contribue à cette sensation de taille imposante. Affichant une définition HD de 1280x720p pour une densité de pixels de 293ppi, il offre un affichage plutôt honnête dans cette gamme de prix. Seul petit défaut, le téléphone a tendance à afficher un niveau de luminosité trop bas avec le réglage automatique ce qui rend vite l’écran difficilement lisible à l’extérieur. Pour le reste, la colorimétrie et les angles de visions sont satisfaisants, même si l’on peut déplorer un contraste un peu faible. Mais pour un téléphone milieu de gamme, la dalle fait le boulot !

20141107_173503

Notons que la dalle est protégée des rayures grâce à du verre Corning Gorilla Glass 3.

Une surcouche Asus bien trop envahissante

Le Zenfone 5 LTE est proposé avec Android KitKat 4.4.2, une bonne nouvelle donc, sauf qu’Asus a jugé bon de lui adjoindre sa surcouche logicielle ZenUI. Cette dernière est plutôt agréable à l’œil et on oublie presque que l’on est sur Android, cependant, on peut déplorer un trop grand nombre de fonctionnalités qui nuisent à l’ergonomie générale.

Le menu « raccourcis » en est l’exemple parfait. Un tel menu est censé améliorer l’expérience utilisateur en étant simple à utiliser, mais dans le cas de ZenUI, ce dernier est trop chargé pour être réellement intuitif. Il est par exemple impossible de supprimer les applications Asus installées par défaut ce qui gâche un peu le plaisir. D’autant qu’Asus n’a pas lésiné sur le nombre d’applications maison installées par la firme. Ces dernières sont toujours assez agréables à l’usage, mais il y a fort à parier que certaines ne seront finalement jamais ouvertes par l’utilisateur. D’autant qu’Asus n’a pas jugé bon de les traduire toutes, il n’est pas rare de se retrouver avec du texte en taïwanais par exemple !

Photo, performances, 4G dans la moyenne

Le Zenfone 5 LTE embarque un capteur photo de 8 Mpx à l’arrière. Cela peu paraître peu, mais Apple a prouvé qu’un bon traitement logiciel permettait de faire de beaux clichés même avec moins de pixels que la concurrence. Le smartphone d’Asus produit lui des photos plutôt honnêtes. Les couleurs sont fidèles même si le capteur souffre un peu dès que la luminosité n’est pas au top, mais cela reste acceptable pour un usage mobile. La firme taïwanaise n’a encore une fois pas lésiné sur les options et réglages et il est possible d’appliquer de nombreux filtres à ses clichés avec une ergonomie cette fois-ci bien pensée.

Côté performances, le Zenfone 5 LTE tient la route, son Snapdragon 400 couplé à une puce graphique Adreno 305 et 2 Go de RAM font le boulot. Le téléphone est dans la moyenne de ce qui se fait actuellement sur le marché des smartphones 4G. À titre de comparaison, les Benchmark AnTuTu donnent des chiffres légèrement supérieurs à un HTC Desire 610 ou au Moto G, l’un des cadors du milieu de gamme. Le Zenfone 5 fait donc tourner tranquillement la plus grosse partie des applications du Playstore même si les jeux les plus gourmands feront souffrir le GPU. Application qu’il est possible de stocker sur 8,16 ou 32 go extensibles via micro-SD.

Concernant la qualité du réseau et de la 4G, le Zenfone 5 LTE est encore une fois dans la moyenne. Rappelons cependant que ce dernier n’est pas compatible 4 G+. Les appels passés sont de bonne qualité et le téléphone accroche assez rapidement le signal GPS (environ 40 secondes pour accrocher sans WiFi ni data). Notons qu’Asus a inclus une fonctionnalité permettant d’enregistrer le contenu de ses appels.

Autonomie

Niveau autonomie, la batterie 2110 mAh permet de rester là-aussi dans le haut du panier dans le domaine du moyen de gamme. En utilisation normale, il est possible de tenir un peu plus d’une journée sans recharger son téléphone. À titre d’exemple, lire une vidéo YouTube pendant 45 minutes fait perdre environ 10 % de batterie, ce qui est un peu mieux que ce qui se fait chez la concurrence.

20141107_173529

Asus, qui décidément aime ses applications tierces, a intégré une solution d’économie d’énergie permettant plusieurs modes préréglés (désactivation des connexions data quand le téléphone est en veille, luminosité réduite sur certaines applications, etc., etc.). Les mesures proposées tiennent du bon sens, mais il est agréable que ces dernières soient automatisées.

5 raisons de succomber

Voici nos 5 raisons qui devraient vous faire acheter le mobile :

  1. Un grand écran – Le Zenfone 5 dispose d’un large écran IPS de 5 pouces avec une résolution de 1280×720 pixels
  2. La puissance – Le Zenfone est équipé d’un processeur Intel Atom dual core 1.6Ghz et 2Go de RAM. Rapide en multitache et fluide avec des applications intensives de jeux.
  3. La photo et vidéo – Le smartphone est quand même équipé d’un appareil photo de 8 mégapixels, contre 5 en moyenne sur cette gamme de prix. Pour ce qui est de la vidéo il est capable de filmer en 1080p avec 30 images par seconde
  4. Design – Le design du Zenfone reste minimaliste, la prise en main et parfaite et il est disponible en 5 couleurs (rouge, or, violet, noir et blanc)
  5. Le prix – 249€

Conclusion

Pour conclure ce test, que vaut le Zenfone 5 LTE à l’usage ? Le téléphone d’Asus se place dans le haut du panier chez les smartphones milieu de gamme. Sans compter de point faible rédhibitoire (hormis peut-être un CPU un peu faible pour le futur), le Zenfone 5 LTE est un téléphone parfaitement équilibré au niveau hardware et dont le design reste flatteur.

La différence se fera au niveau des tarifs, à 249 €, le tarif se situe lui aussi dans le haut du panier du milieu de gamme. À ce prix on a certes un téléphone de qualité et à l’aspect qualitatif, mais la concurrence est rude du côté des smartphones 4G « low-cost ». Si les 5 pouces de diagonale ne sont pas une obligation, le Moto G 4G fera aisément le job pour un tarif inférieur à 200 euros.

Disponible ici

Note

  • Design
    8
  • Une dalle qui nous laisse sur notre faim
    6
  • Une surcouche Asus bien trop envahissante
    5
  • Photo, performances, 4G dans la moyenne
    7
  • Autonomie
    8

Avantages

prix
design

Inconvénients

surcouche
Test produits
Longform