Clicky



Bons Plans

Test Synology DS213

Aujourd'hui avec le cloud, beaucoup de personnes se demandent quelles alternatives elles peuvent avoir pour garder leurs données. Voici le DS213, un NAS que nous avons testé pour vous.

| Modifié le 10 septembre 2015 à 17h48
Test Synology DS213

Note

  • Prise en main
    7
  • Fonctionnalités
    10
  • Performances
    7

Avantages

Synology DSM, interface claire et facile d'accès
Peu encombrant et silencieux

Inconvénients

Un néophyte aura du mal avec
L'aide parfois trop sommaire

Prise en main

Le panneau avant se retire facilement pour accéder aux disques dur, sur le DS-213, nous avons 2 baies :

IMG_1281

On aura juste quelques visses à mettre pour que le disque dur soit en place et ne bouge pas, pour ma part j’ai opté pour un Seagate Barracuda de 3To, la seconde baie me servira un peu plus tard…

IMG_1283

On pousse le tiroir dans le NAS et voilà, on est prêt à jouer avec :), on branche l’alimentation et le réseau puis on suit le petit manuel pour lancer la création du serveur.

Une fois tout cela terminé, on va tomber sur l’interface DSM 4.2 qui se rapprochera de l’interface d’un ordinateur classique :

dsm4.2

La note de prise en main va de paire avec ce que j’ai mis dans la partie « Fonctionnalités »…

Fonctionnalités

Le NAS fait heureusement plus qu’un simple disque dur en réseau ! Il est équipé d’une suite de logiciels qu’on peut installer, soit via le centre des paquets, ou alors en téléchargeant une archive sur Internet.

dsm2

Il y a tellement de logiciels, qu’on pourrait passer plusieurs mois pour tous les essayer et les configurer… Mais au plus simple, je me suis attardé sur le VPN, l’accès depuis l’extérieur, et la connexion avec ma smartTv un peu récalcitrante…

DDNS

Sous ce nom barbare se cache en fait, le Dynamic Domain Name System. Dans la théorie, il s’agit de faire pointer une URL vers votre adresse IP, bref comme un DNS classique, le fait que cela soit « dynamique » est due au fait que notre adresse peut changer assez souvent, on ne voudrait pas que notre serveur soit inaccessible à cause de ce changement d’IP donc on utilise ce système.

Au plus simple, vous utiliserez les systèmes inclus dans le NAS en vous inscrivant sur les sites proposés en achetant le nom de domaine. Pour ma part, je possède des domaines chez OVH donc autant les utiliser, surtout qu’ils proposent aussi du DynDNS ! Malheureusement, Synology ne connait pas OVH et il a fallu utiliser un tutoriel de 2011 sur le net… Je ne sais pas qui est à blâmer dans l’histoire, mais ça fonctionne désormais !

Pour ceux qui voudront en savoir plus : penser à activer le service SSH, et pour modifier les fichiers il faut se connecter en root qui possède le même mot de passe que « admin » (d’ailleurs pensez à en mettre un si vous compter faire du DDNS !!).

VPN

Synology est très avare en explications et c’est sur le site web qu’on comprendra les différences… Je coche, j’ouvre le port indiqué sur mon routeur et après une configuration un peu laborieuse sur mon smartphone, me voilà avec un VPN qui marche ! C’est rapide, c’est cool et on est content  !

Connexion avec une SmartTV Samsung

Ce fut le plus difficile pour moi… Le NAS voit la télé, la télé ne voit pas le NAS. En fait, le problème était que le NAS lui a attribué le profil par défaut pour le DLNA, alors qu’il fallait spécifier le profil particulier « Samsung » (tout comme il en existe un pour LG), s’en suivit quelques problèmes de rafraichissements des périphériques et voilà, j’ai enfin pu naviguer dans mon NAS depuis ma télé et regarder un film.

Performances

Niveau performances, je serai un peu avare en explications car, le système marche correctement, je n’ai pas eu de latences, le transfert se déroulait comme il faut donc je dois dire que j’en étais satisfait 🙂 après les connexions ADSL sont ce qu’elles sont donc j’étais limité à un pauvre 100 ko/s à distance…

Voici un test réalisé par Synology sur sa gamme de serveur NAS (test : Windows Upload/Download d’un fichier de 5 Go), le DS213 est correct dans l’ensemble.

Conclusion

Les NAS sont un bon moyen d’avoir toujours à portée de main ses données, pour peu qu’on soit très « mains dans le cambouis », on peut vraiment faire des choses fantastiques avec son serveur…

Je pense par exemple à l’initiative « ownCloud ». Synology fournit du très bon matériel et relativement accessible, ce modèle DS-213 est par exemple référencé aux alentours de 280€, compter les disques dur et vous en aurez pour 200€ de plus pour 6To de stockage !

 

Caractéristiques

Voyons voir les caractéristiques de ce NAS, Network Access Storage :

IMG_1285

Caractéristiques

  • Fréquence du processeur : 2.0 GHz
  • Moteur de cryptage matériel
  • Mémoire : DDR3 512 MB
  • Disque dur/SSD interne : 3.5″ or 2.5″ SATA(II) X 2 (Disque dur non inclus)
  • Capacité interne maximale : 8 TB (2 X 4 TB HDD) (La capacité peut varier selon le type de RAID) (Voir tous les disques durs pris en charge)
  • Disque dur remplaçable à chaud
  • External HDD Interface : Port USB 3.0 X 2, Port USB 2.0 X 1, Port de carte SD X 1
  • Dimensions (HxLxP) : 165 x 108 x 233.2 mm
  • Poids : 1.25 kg
  • Réseau local : Gigabit X 1
  • Ventilateur du système : 92 x 92 mm X 1
  • Prise en charge du sans-fil (dongle)
  • Nuisance sonore : 19.9 dB(A)
  • Voltage continu d’alimentation en entrée : 100V jusqu’à 240V
  • Fréquence d’alimentation : 50 Hz jusqu’à 60 Hz, Monophasé
  • Consommation électrique : 18.48W (accès); 8.28W (hibernation du disque dur);
  • Température de fonctionnement : 5°C jusqu’à 35°C (40°F jusqu’à 95°F)
  • Température de stockage : -10°C jusqu’à 70°C (15°F jusqu’à 155°F)
  • Humidité relative : 5% jusqu’à 95%RH
  • Garantie : 2 Années

Note

  • Prise en main
    7
  • Fonctionnalités
    10
  • Performances
    7

Avantages

Synology DSM, interface claire et facile d'accès
Peu encombrant et silencieux

Inconvénients

Un néophyte aura du mal avec
L'aide parfois trop sommaire
Test produits
Longform