Clicky



Bons Plans

Test de la radio connectée Avox Indio Color

Publié le | Modifié le

On a tous entendu parler de radio connecté, au moins au travers de la LiveRadio proposée par Orange, mais malgré le nombre d’abonnés du FAI, le produit reste encore peu connu du grand public et peu présent dans nos foyers. La problématique est simple, ces produits semblent au premier abord bien cher pour l’usage limité que l’on peut en tirer. Aujourd’hui, nous vous proposons, en partenariat avec MacWay, le test de la Avox Indio Color, une radio connectée qui tente de sortir du lot en proposant bien plus qu’une simple radio.

Présentation

Pour ceux qui ne connaissent pas encore bien le principe des radios Internet, celles-ci sont censées, à la base, remplacer nos vieilles radios FM. Avec ce type de radio, la qualité est celle d’un CD ou d’un bon MP3 et toutes les stations sont accessibles n’importe où.

L’Indio Color va un peu plus loin que la simple écoute de radio en proposant notamment l’écoute de Podcasts. Il est aussi possible de créer une Smart Radio selon vos goûts, ou encore lire vos musiques via USB ou en réseau local.

Design

La radio Indio Color se présente sous la forme d’un poste radio classique avec un haut-parleur sur la gauche qui remplit une bonne partie de l’appareil et plusieurs boutons sur la droite permettant sélection et navigation au sein des différents menus.

Sur la partie droite, au beau milieu des boutons, on retrouve un écran couleur géant de 3,5″ affichant une résolution 320×240, on est bien loin d’un écran Retina ou Super AMOLED certes, mais l’utilisation n’est pas du tout la même, vous l’aurez compris. Selon ce que vous serez en train de faire, l’écran affichera la radio en cours de lecture, des menus ou l’heure…

Ce que l’on pourrait reprocher au produit niveau design, c’est le fait qu’il soit assez imposant (26,7 cm x 14,7 cm x 13,7 cm pour 1,1 kg) et qu’il prenne beaucoup les traces de doigts. Le glossy c’est joli, mais c’est toujours plein de traces…

Utilisation

À l’utilisation, le Indio Color se révèle assez simple, le bouton rotatif permettant de se promener dans les menus ou le clavier virtuel. Une simple pression valide le choix en cours.

Au centre de l’appareil, sept boutons donnent accès au menu ainsi qu’à des présélections.

Une télécommande est par ailleurs fournie, elle permet d’effectuer les mêmes opérations que celles possibles directement sur l’appareil, mais à distance (oui, c’est bien une télécommande !) Celle-ci dispose de 29 boutons au toucher agréable.

Mode Radio réveil

Sur le dessus de la radio, on trouve un potentiomètre de volume ainsi qu’un bouton Snooze. La radio Indio Color peut en effet faire office de radio réveil avec 5 alarmes configurables et la possibilité donc d’être réveillé par sa radio préférée.

Un adaptateur Ethernet en option

La radio connectée dispose d’un port USB capable de lire le contenu d’appareils externes formatés en FAT/FAT32 et NTFS contenant des fichiers MP3, FLAC AAC, AAC+, ADTS, AIFC, AIFF, CAF, NeXT, OGG, WAV et WMA. Pour tous ces formats, les ID3 Tags sont gérés et l’écran pourra donc afficher toutes les données de vos morceaux. Sachez aussi que les listes de lecteurs ASX, M3U et PLS sont gérées.

Mais le port USB dispose d’une autre fonction un peu cachée puisqu’il est possible d’y accorder un adapteur Ethernet. Le WiFi n’est en effet pas encore présent partout, ou certains préfèrent le désactiver…

Et la radio par Internet ?

L’utilisation de base du produit, c’est bien la Radio Web. Via le menu principal, on accède rapidement aux différentes radios qui existent, par genre ou par pays. La sélection se fait aisément et il est même possible d’effectuer une recherche si vous connaissez déjà le nom de votre radio.

Une fonction podcasts à améliorer, mais correcte

Lors d’un premier passage sur la fonction podcasts, on découvre un nombre très important de possibilités, de catégories… une bonne liste de podcasts donc ! Cependant, si l’utilisation de podcasts musicaux en langue étrangère ne pose pas de soucis, il peut y avoir un problème avec les émissions proposées. En effet, aucune émission ne semble être en français, alors qu’il est tout à fait possible de trouver des podcasts français.

Pour utiliser au mieux la fonction podcast, il faudra donc se tourner vers les paramètres plus poussés de l’appareil et créer sa propre radio avec des services web tels que Reciva qui permet d’enregistrer une radio avec des podcasts provenant de divers flux importés. Une fois l’ID unique de votre radio indiqué, il vous suffit d’ajouter les flux de radios personnalisées ou les adresses de podcasts pour pouvoir les lire sur votre nouvelle radio préférée !

Lecteur réseau DLNA

Outre la lecture de morceaux via USB, il est possible d’écouter des morceaux en provenance d’un serveur local. Si ce dernier est compatible DLNA/UPNP AV, vous pourrez donc retrouver tous vos morceaux directement sur votre Indio Color, litées par genres, artistes, albums… et le tout avec les ID3 Tags et les pochettes.

De même, avec une application compatible DLNA sur votre smartphone, vous pourrez partager tout type de contenu audio sur votre radio connectée. Recommandée par Avox, l’application Grace Digital Remote reconnait la Indio Color et permet de la contrôler entièrement.

Qualité d’écoute

Si sur une radio classique, la qualité du haut-parleur n’a que peu d’incidence sur la qualité d’écoute puisque le signal reçu donne souvent un son peu intéressant, ici cela joue une grande partie dans le plaisir d’utilisation. Le haut-parleur s’en tire très bien, avec un son agréable, des basses et la possibilité de régler le tout via un équailizer.

Si l’utilisation de radio d’appoint dans votre cuisine ou chambre ne vous suffit pas, sachez que vous pourrez raccorder votre Indio Color à un ampli externe via deux sorties Cinch.

Conclusion

La Indio Color d’Avox remplie bien son rôle de radio connectée et va même plus loin en proposant tout un panel d’options et fonctionnalités supplémentaires. Les touches programmables en façade permettent un accès rapide aux fonctions ou stations préférées et la compatibilité DLNA élargit encore les possibilités de lecture de l’appareil.

Au niveau du son, on trouve peu de défaut pour ce type de produit, la puissance délivrée est largement nécessaire et aucun soucis particulier ne semble à déplorer.

Pour les plus nomades, sachez qu’il est possible de se procurer une batterie en option !

J’en profite pour vous indiquer que Macway est en deuxième démarque, avec des soldes allant jusqu’à -90% !

Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform