Clicky



Bons Plans

Telegram : Pavel Durov aurait refusé une offre de Google

Publié le

Selon les médias russes, Google aurait tenté de racheter Telegram pour un milliard de dollars. Une offre refusée par son CEO, Pavel Durov.

Ils ne sont pas nombreux ceux qui refuseraient une offre émanant de Google. Pavel Durov en fait pourtant partie. Selon de nombreux échos venant de Russie, son service de messagerie Telegram, connu pour être chiffré, serait convoité par Google. Les rumeurs évoquent une rencontre entre Pavel Durov et Sundar Pichai, l’actuel PDG de Google, afin de discuter d’un éventuel rachat.

Durant cet entretien entre les deux hommes, Pichai aurait proposé un milliard de dollars pour racheter Telegram. Une offre à laquelle Pavel Durov aurait répondu “Hors de question pour l’instant”.

Google s’était déplacé pour voir la conférence de Telegram

Si ces rumeurs sont difficiles à vérifier, il convient tout de même de souligner que Google, par l’intermédiaire de Rich Miner (co-fondateur d’Android) s’était déplacé en février dernier, pour la conférence de Telegram. Le site Numerama nous rappelle également que Google aurait investi 100 millions de dollars en octobre dernier dans Symphony, une application de messagerie sécurisée, destinée aux entreprises.

Telegram est une application de messagerie dont la particularité est son chiffrement, sujet assez sensible ces derniers mois, puisqu’elle est particulièrement prisée par des membres de l’Etat Islamique, mais aussi, et surtout, ceux qui désirent un service chiffré. Le succès de Telegram, réside aussi, dans sa non-affiliation avec une multinationale. Raison de plus pour Pavel Durov, qui recherchait malgré tout, de nouveaux fonds en février dernier, de refuser cette offre émanant de Google… pour l’instant.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform