Clicky



Bons Plans

Téléchargement illégal : le créateur d’eMule Paradise en procès

Publié le

Un jeune internaute de 25 ans, Vincent Valade, est aujourd’hui jugé pour avoir mis à disposition plus de 7000 films sur son site, eMule Paradise. Le site était l’un des sites français de téléchargement les plus populaires en 2005 et 2006, l’époque de la mise à disposition des films.

Vincent Valade eMule Paradise

Après deux reports l’an dernier de ce procès du peer-to-peer attendu par le cinéma français, l’accusé aujourd’hui âgé de 25 ans comparaît ce lundi pour trois jours devant le tribunal correctionnel de Paris. On retrouve des maisons de production (Universal, Galatée Films, Pathé Renn), des représentants de la distribution, mais aussi l’humoriste Jean-Yves Lafesse au sein des parties civiles.

Il est concrètement reproché à Vincent Valade d’avoir permis le téléchargement sur eMule de 7113 films différents en 2005 et 2006, alors que certains n’étaient même pas sortis au cinéma. Il risque jusqu‘à 3 ans de prisons et 300 000€ d’amende pour contrefaçon, tandis que le Syndicat de l’édition vidéo lui demande aussi 6 millions d’euros de dédommagement. Néanmoins, pour qu’il y ait condamnation l’accusation devra prouver l’existence d’une contrefaçon. Sachant que l’an dernier le tribunal d’instance d’Évry a relaxé le créateur d’un site de téléchargement comparable car la procédure ne comportait “pas la preuve d’un seul téléchargement illégal”, il reste envisageable que Vincent Valade sorte indemne de ce procès.

Cette activité a permis à l’accusé d’amasser quelques 416 000€ grâce à la publicité présente sur eMule Paradise qui générait pas moins de 300 000 visites par jour.

Source : Le Figaro
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform