Clicky



Bons Plans

Mars : mystère autour de nuages de poussière et d’aurores boréales

Publié le | Modifié le
La sonde d'observation MAVEN.

Une sonde de la Nasa a détecté sur Mars de bien mystérieux nuages de poussière, et des aurores boréales similaires à celles de la Terre.

Il se passe de bien étranges phénomènes dans l’atmosphère de la planète Mars. La sonde Maven (pour Mars Atmosphere and Volatile Evolution) de la Nasa a en effet détecté la présence de nuages de poussière et des aurores boréales semblables à celles que nous pouvons observer dans les cieux de notre bonne vieille planète.

Nuage de poussière sur Mars : éphémère ou durable ?

Ce sont deux des instruments de la sonde d’observation qui ont détecté ce fameux nuage, évoluant entre 150 et 300 km dans l’atmosphère martienne. Et pour les scientifiques en charge de la mission, la surprise était de taille, comme en témoigne Laila Andersson, l’une d’entre eux : “Si la poussière provient de l’atmosphère, cela indique que nous serions passés à côté d’un processus fondamental dans l’atmosphère de mars”.

Son origine ? Elle pourrait provenir de deux des lunes martiennes, Deimos et Phobos, ou encore des vents solaires. Il pourrait également s’agir de vestiges de comètes. Et à ce jour, nul ne peut peut prédire si ce phénomène sera encore observable, ou s’il était tout à fait ponctuel.

Une “aurore de Noël” sur Mars

L’autre phénomène s’est produit quelques jours avant le 25 décembre. Pendant 5 jours, et grâce à un spectrographe à ultraviolets, Maven a détecté des aurores boréales situés sur l’hémisphère nord. En raison de la date de leur survenance, celles-ci ont été poétiquement nommée “aurores de Noël”.

Arnaud Stiepen, autre membre émérite de la mission et chercheur à l’Université du Colorado, indique : “Ce qui a été surtout surprenant dans ces aurores boréales martiennes, c’est la profondeur atmosphérique à laquelle elles se sont produites, par rapport à celles sur la Terre ou ailleurs sur Mars”. Là encore, des vents solaires pourraient être la source des ces aurores, la sonde ayant perçu un fort jaillissement d’électrons au moment où elles sont survenues.

Crédits Photos : Nasa
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform