Clicky



Bons Plans

Steve Jobs s’exprime à la conférence D8

Publié le | Modifié le

Steve Jobs a défendu la stratégie d’Apple et répondu aux questions en toute confiance au cours d’une longue entrevue sur scène lors de la conférence All Things Digital, dans le sud de la Californie.

Le fait que la valeur boursière d’Apple a dépassé celle de Microsoft “est un peu surréaliste pour ceux d’entre nous qui ont été dans l’industrie depuis longtemps”, “C’est surréaliste, mais ça ne veut absolument rien dire” a déclaré  Steve Jobs.

L’Apple TV est arrivée sur le marché en 2007 mais reste classés comme “un passe-temps” au sein de la société. Steve Jobs ne semble pas convaincu que Google puisse enflammer le marché avec la Google TV qui sera lancée plus tard cette année.

“Personne ne veut acheter une box pour sa TV, demandez à TiVo, demandez à Roku, demandez-nous, demandez à Google … dans quelques mois.”

Steve Jobs sait que Google est devenu un concurent, notamment depuis l’arrivée d’Android. Eric Schmidt, le directeur général de Google a d’ailleurs démissionné du conseil d’administration d’Apple l’an dernier alors que les sociétés devenaient de plus en plus rivales.

Il a indiqué que Google avait décidé de venir les concurrencer sur les mobiles, alors qu’Apple n’avait jamais essayé de les concurrencer sur l’activité de la recherche. Jobs a ensuite affirmé qu’Apple n’avait aucune intention d’aller sur le marché de la recherche “On n’est pas intéressés, d’autres le font très bien”.

Jobs a affirmé qu’Apple n’a pas l’intention de bloquer le les applications de Google sur iPhone, iPod, iPad et sur les Mac. «Ce n’est pas parce que nous sommes en concurrence avec quelqu’un que nous devons être grossier”, a déclaré Steve Jobs.

Il n’a pas été aussi bon avec Adobe en ne permettant pas l’utilisation de Flash dans les produits mobiles de la société.

Il a qualifié Flash de programme archaïque, qui doit laisser place à au HTML 5.

“Il faut savoir miser sur le bon cheval. Flash a fait son temps et le HTML5 représente l’avenir. Nous avons demandé à Adobe de nous montrer quelque chose de mieux, ils ne l’ont jamais fait ».

Le leader emblématique d’Apple a également défendu la réaction de la société face au prototype de l’iPhone 4G tombé entre les mains du site Gizmodo.

Apple a renvoyé l’affaire devant les tribunaux et le mois dernier les enquêteurs ont fait une descente dans les locaux du site. Gizmodo affirme qu’il a acheté le prototype d’iPhone à une personne qui l’a trouvé dans un bar, où il avait été laissé par un ingénieur d’Apple.

Il y a un débat pour à savoir s’il a été laissée dans un bar ou bien volé dans son sac“, a déclaré Jobs.

« Quand cette affaire avec Gizmodo s’est produite, beaucoup de gens m’ont conseillé de laisser faire. J’y ai longuement réfléchi et j’en ai conclu que la pire chose à faire serait de renier nos principes et de laisser faire. Je ne peux pas faire cela, je préfèrerais démissionner ».

« C’est une histoire incroyable, il y a eu un vol, il y a eu une propriété volée achetée, il y a eu de l’extorsion, je suis sûr qu’il y a eu du sexe là-dedans… Tout cela est très coloré »

Il a ensuite parlé de l’usine de Foxconn qui produit l’iPhone en Chine, en disant que l’usine “n’est pas un atelier de misère” et que beaucoup d’efforts sont mis en oeuvre pour stopper la vague de suicide qu’il y a eu cette année.

Steve Jobs prédit un déplacement de l’utilisation des PC vers les appareils mobiles comme les smartphones, tablettes et ordinateurs portables dans les prochaines années.

Voici l’entrevue de Steve jobs :

[Via AFP]

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform