Clicky



Bons Plans

Steam propose le remboursement des jeux sous 14 jours

Publié le | Modifié le

Steam a mis à jour sa politique de remboursement de jeux dématérialisés et malgré les conditions à remplir pour être éligible cette nouvelle solution semble loin d'être idéale, notamment pour les développeurs.

Mi-mars dernier, Valve donnait un droit de rétractation de 14 jours aux joueurs sur Steam résidant dans l’Union Européenne, conformément à la loi. Hier, la firme derrière la plateforme de jeux dématérialisés a modifié sa politique.

Un droit de rétractation avec des conditions à remplir

Toujours sous 14 jours, un joueur pourra désormais effectuer une demande de remboursement d’un jeu dématérialisé acheté directement sur la plateforme (et non via un service tiers), mais il faudra avoir joué au titre moins de 2h (quid du jeu en hors-ligne ?). La récupération de la somme investie aura lieu sur le moyen de paiement original ou à défaut sur le porte-monnaie Steam. Pour faire une demande de remboursement, ça se passe là : help.steampowered.com.

Certains DLC pourront également être remboursés, à condition que le jeu de base n’ait pas été utilisé plus de 2h et que le DLC n’en ait pas modifié son contenu (comme l’augmentation du niveau d’un personnage par exemple). Pour les achats en jeu, le délai de remboursement n’est que de 48h et seulement si le bien n’a pas été consommé, modifié ou transféré. Notons également qu’un joueur banni par le système anti triche VAC perd son droit de remboursement ou encore que Valve ne propose pas le remboursement des films et cadeaux activés par le destinataire.

Remboursement sur Steam : des problèmes à prévoir

Reste désormais à voir s’il s’agit véritablement d’une bonne idée et si Valve n’aura pas de nombreux ajustement à effectuer en plus d’une surveillance à maintenir. Tout d’abord, les plus malins risquent de rapidement trouver des solutions pour abuser le système (comme acheter et installer un jeu qui se passe du DRM de Steam puis le revendre mais conserver le jeu sur sa machine par exemple), tandis que certains développeurs risquent d’y perdre gros. En effet, si un jeu dure moins de 2h, un joueur peut très bien le terminer puis se faire rembourser.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform