Clicky



Bons Plans

Star Citizen : 55 millions, record mondial et Chris Roberts rassurant

Publié le

Alors que Star Citizen vient de passer les 55 millions de dollars amassés, Chris Roberts se veut rassurant sur l'utilisation de cet argent.

Encore un palier financier franchit tranquillement par Star Citizen (55 millions de dollars amassés) et la traditionnelle lettre de Chris Roberts l’accompagnant. Mais cette fois cette dernière n’est pas vraiment importante au niveau des éléments ajoutés au jeu (des armes offertes aux joueurs) ou de ceux qui le seront au prochain palier (de nouveaux vaisseaux), mais plutôt au niveau des propos du patron de Cloud Imperium Games.

Tout d’abord, Chris Roberts révèle que Star Citizen est entré dans le Guinness Book des Records en tant que projet (global, pas que jeu vidéo) le plus soutenu financièrement dans le monde. Rien que ça. Ensuite, l’intéressé parle plus spécifiquement de la somme amassée, de ce qui en est fait et de pourquoi ils continuent à en récolter.

« Star Citizen n’est pas le type de jeu qui sera joué pendant quelques semaines, puis mis sur une étagère à prendre la poussière »

« Star Citizen n’est pas un jeu normal. Il n’est pas développé comme un jeu normal et il n’est pas financé comme un jeu normal. […] « J’ai beaucoup d’amis dans l’industrie qui viennent me faire une tape dans le dos en disant “Wow, ça doit être tellement bien de récupérer un bénéfice avant même le lancement !” Leur regard devient incrédule quand je leur explique que tout l’argent que nous récoltons avant le lancement sera investi dans le développement. C’est la communauté, des backers existants qui continuent à soutenir le jeu, à de nouveaux membres qui se joignent chaque jour, qui établit le niveau d’ambition et de budget pour Star Citizen. » déclare l’intéressé.

Il ajoute également que le studio compte désormais 280 employés dont le recrutement a notamment été possible grâce à ce succès. Il se veut aussi rassurant auprès de ceux qui pensent qu’à force d’ajouter des fonctionnalités le jeu ne sortira jamais. Il met notamment en avant le fait qu’en étant exclusivement proposé en dématérialisé, le jeu est évolutif (et qu’ainsi il ne sera jamais réellement « terminé ») et qu’il est dès à présent jouable avec le Hangar et le module Arena Commander.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform