Clicky



Bons Plans

Spam: Facebook a fait capoter une opération internationale ce vendredi

Publié le | Modifié le
Facebook

Ce vendredi, alors que Facebook venait d’annoncer avoir pris un virage important dans sa lutte contre les fake News en intervenant auprès de milliers de comptes, dont 30.000 rien qu'en France, une autre information est passée plus inaperçue.

Facebook a fait capoter une opération internationale d’un réseau de spammer, qui allait faire d’importants dégâts sur le réseau social. Cela faisait 6 mois que le réseau social suivait l’activité d’un grand nombre de comptes, qui cherchaient à devenir les “amis” du plus grand nombre de personnes.

Facebook fait capoter une opération coordonnées de niveau international

Des comptes notamment au Bangladesh, en Indonésie et en Arabie saoudite cherchaient à piéger des utilisateurs, en faisant tout pour qu’ils deviennent leurs « amis », notamment en likant systématiquement certains commentaires. L’objectif de ces comptes était de se créer une vaste base d’amis, pour un jour s’en servir comme outil de spams massif.

C’était sans compter sur les algorithmes et les équipes de Facebook, qui ont flairé le comportement malveillant et ont coupé l’herbe sous le pied de ce réseau de comptes. Shabnam Shaik, responsable du programme de protection technique de Facebook a expliqué : « Nos systèmes ont été en mesure d’identifier une grande partie de cette activité illégitime et de retirer un nombre important de ‘j’aime’ non authentiques ».

Il a également indiqué à la presse : « En faisant capoter cette campagne maintenant, nous allons empêcher ce réseau d’expéditeurs indésirables d’atteindre leur objectif final d’envoyer de faux éléments à un grand nombre de personnes ».

Un réseau social de plus en plus utilisé malgré lui, comme vecteur de propagation

Avec désormais 1,8 milliard d’utilisateurs, de nombreuses personnes malveillantes voient dans Facebook une nouvelle arme pour mener leurs activités illicites et fructueuses. C’est pour cette raison que l’entreprise doit régulièrement combattre certains phénomènes nouveaux sur son réseau, avant que les proportions ne deviennent catastrophiques pour son image et sa crédibilité. La lutte contre les fausses informations, les activités non authentiques (faux comptes, faux like, faux partages, etc.) et le spam, sont devenus un grand axe de travail pour Facebook, afin de garantir de vraies informations et le plaisir de revenir sur le réseau social plusieurs fois par jour.

De très nombreuses mesures ont été prises en ce sens ces dernières semaines et Facebook a une nouvelle fois indiqué sur son blog, que l’objectif n’était pas de museler ou de censurer mais de : « réduire le courrier indésirable, la désinformation ou tout autre contenu trompeur souvent partagé par des créateurs de faux comptes ».

Crédits Photos : Twin Design / Shutterstock.com
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform