Clicky



Bons Plans

SpaceX : ultime point sur l’explosion de la fusée Falcon 9 et retour aux affaires

Publié le
Le lancement de la fusée Falcon 9 - capture d'écran du compte Twitter de SpaceX

SpaceX a bouclé son enquête sur les causes de l'explosion de sa fusée Falcon 9 en septembre dernier, tandis qu'un nouveau lancement aura lieu dès le 8 janvier prochain.

Il aura fallu attendre plusieurs mois pour connaître les raisons exactes derrière l’explosion de la fusée Falcon 9 en septembre 2016, mais aujourd’hui SpaceX semble enfin en mesure d’expliquer le phénomène afin notamment de pouvoir reprendre les airs. Sur son site, la firme détaille le résultat de son enquête et ajoute que dès le 8 janvier prochain une nouvelle fusée Falcon 9 chargée de satellites Iridium NEXT décollera de la base californienne de Vandenberg.

Défaut + Hélium + Oxygène = explosion

Les enquêteurs et experts qui ont travaillé avec SpaceX venaient notamment de la Federal Aviation Administration (FAA), de l’U.S. Air Force (USAF), de la National Aeronautics and Space Administration (NASA) ou encore de la National Transportation Safety Board (NTSB). Ces derniers ont à la fois décortiqué plus de 3000 vidéos et données de télémétrie traitant des 93 millisecondes qui se sont écoulées entre le premier signe de problème et la perte du second étage, mais aussi des débris physiques et d’autres données provenant du sol.

Après différents tests pour étayer leur théorie, SpaceX est donc en mesure d’annoncer que le problème s’est situé au niveau de l’un des trois COPVs. Il s’agit de récipients composites doublés en aluminium et protégés par une enveloppe en carbone, pensés pour stocker de l’hélium froid. Un défaut dans les doublures semble avoir permis à l’oxygène liquide autour du COPV de rentrer en contact avec l’hélium, causant ainsi l’explosion.

Retour à une méthode de chargement antérieure

La faute semble notamment revenir à la méthode de chargement de l’hélium à des températures trop basses, pouvant ainsi solidifier l’oxygène autour et ainsi générer des problèmes potentiels. À court terme, SpaceX va modifier la configuration des COPVs pour permettre un chargement à des températures plus élevées. Une solution utilisée plus de 700 fois avec succès auparavant. À long terme, le design des COPVs va changer pour tout simplement éviter les défauts et permettre des chargements plus rapides.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform