Clicky



Bons Plans

SpaceX: premier tir réussi d’une fusée réutilisée

Publié le | Modifié le
Décollage de la fusée de Space X

Le jeudi 30 mars 2017 est à marquer d’une pierre blanche dans la conquête spatiale, il s’agit d’une date historique, car un virage vient d’être pris grâce à SpaceX et ses fusées réutilisables.

SpaceX a réussi pour la première fois à envoyer un satellite dans l’espace en ayant recours à une fusée dont il s’était déjà servie. Le lanceur qui a décollé du pas de tir du centre spatial Kennedy en Florides à 18 h 27 (23 h 27, heure de Paris), transportait un satellite de télécommunications de la firme luxembourgeoise SES (Société Européenne des Satellites).

SpaceX parvient à faire revenir un lanceur de fusée déjà utilisé

Le premier étage de la fusée qui est partie ce jeudi avait déjà servi pour le lancement de la capsule Dragon vers la station spatiale internationale (ISS), dans le cadre d’une mission d’approvisionnement en avril 2016. Jusqu’à présent, la réutilisation était incertaine, mais hier, le lanceur a pu décoller sans encombre, envoyer le satellite en orbite, retomber dans une descente contrôlée et se poser sur la barge flottante présente dans l’océan Atlantique 8 minutes et 32 secondes après le décollage.

SpaceX s’est félicité de ce tir historique en indiquant : « C’est un jour incroyable pour l’espace et l’industrie spatiale. On peut faire voler et revoler le premier étage d’un lanceur, qui est la partie la plus chère, et cela finira par aboutir à une énorme révolution du vol spatial ».

SES dont le satellite était présent dans cette fusée très spéciale a indiqué à la presse : « Nous pensons que les fusées recyclées vont ouvrir une nouvelle ère du vol spatial et faciliter l’accès à l’espace en termes de coût et de gestion des calendriers de lancements ».

Des coûts de lancement réduits de 30%, Mars devient de plus en plus accessible

Elon Musk estime en effet que la réutilisation du lanceur permettra de réduire les coûts d’environ 30% et que les lanceurs pourront être réutilisés au moins une vingtaine de fois, allant même jusqu’à pronostiquer une réutilisation possible une centaine de fois. Sachant qu’un tir coûte actuellement 60 millions de dollars, il est très facile de comprendre que les coûts vont considérablement diminuer, ce qui ouvrira l’accès à l’espace à de nombreux pays ou de nombreuses entreprises et accéléra la conquête de l’espace.

Il faut également garder à l’esprit qu’Elon Musk souhaite coloniser Mars et que la réutilisation des fusées permettrait de réaliser ce projet à moindre coût. Il deviendrait envisageable de construire un énorme vaisseau en orbite, étage par étage et de le charger de matériels, de vivres et de combustible progressivement, en effectuant de nombreux tirs.

Une étape vient d’être franchie par l’humanité grâce à SpaceX…

Crédits Photos : Capture Twitter
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform