Clicky



Bons Plans

Space X : demi-échec pour la mission CRS-5 et le lanceur Falcon 9

Publié le
Décollage de la fusée de Space X

La mission CRS-5 de Space X avait pour objectif de récupérer le lanceur Falcon 9 pour le réutiliser ultérieurement.

Ce samedi 10 janvier 2015 marquait une importante journée de test pour la société américaine Space X, l’un des prestataires externes de la NASA, notamment pour la fabrication de lanceurs. La société avait pour objectif de faire partir sa capsule Dragon vers la Station Spatiale Internationale (ISS) puis de récupérer le premier étage du lanceur afin de le réutiliser ultérieurement dans le cadre de la mission CRS-5.

La capsule Dragon réussit son décollage

Les données étaient simples, en apparence, pour la société Space X. Réussir à faire décoller la capsule Dragon et ses 2,2 tonnes de fret à destination de l’ISS et parvenir à contrôler la chute du premier étage du lanceur sur une plateforme placée en pleine mer.

L’ensemble décollait à 4 h 47 locale (9 h 47 GMT) et trois minutes plus tard, le premier étage de la fusée se désolidarisait du reste du lanceur. Immédiatement, ses moteurs sont rallumés afin de ralentir sa chute et contrôler cette dernière pour un atterrissage en douceur sur la plateforme de 91 mètres de long et 170 mètres de large située en pleine mer à 322 km au large de la base de Cap Canaveral. Malheureusement, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu pour Space X.

Le premier étage du Falcon 9 de Space X explose sur la plateforme

Lors de sa descente, les moteurs du lanceur Falcon 9 ont été rallumés 3 fois pour faire passer la vitesse de 1300 m/s à 2 m/s. Dans le même temps, les pieds d’atterrissage étaient déployés pour stabiliser l’ensemble sur la plateforme. L’ensemble, équivalent à un immeuble de 14 étages, parvient à toucher la barge d’atterrissage sans se stabiliser au sol, ce qui entraînera sa destruction mais aussi beaucoup de dégât sur la plateforme. Elon Musk, fondateur de Space X, reste optimiste sur Twitter en annonçant « pas de cigares de célébration cette fois mais cela est encourageant pour l’avenir », le fait d’avoir touché la plateforme est déjà un grand pas en avant pour Space X lors d’une mission dont les chances de réussite étaient estimées à 50 %.


L’enjeu est de taille pour Space X, mais également pour l’histoire de la conquête spatiale. Les lanceurs de fusées sont en effet considéré comme étant à usage unique car ils se détruisent à chaque mission. Parvenir à les faire atterrir pour les réutiliser permettrait d’éviter un énorme gaspillage de ressources et permettrait de compresser les budgets dédiés aux missions dans l’espace pour les sociétés privées. Un enjeu de taille pour remporter les marchés auprès des agences spatiales.

Source : Space X
Crédits Photos : Capture Twitter
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform