Clicky



Bons Plans

Le site français de streaming musical Qobuz va continuer d’exister

Publié le
Le site web Qobuz - capture d'écran du compte Twitter de Qobuz

En difficulté depuis plusieurs mois et placé en observation, Qobuz, le site de streaming musical en haute qualité, a finalement trouvé son repreneur.

Alors que le site de streaming musical français Qobuz était en redressement judiciaire depuis le mois de novembre, il va finalement être sauvé par un repreneur. Le tribunal de commerce de Paris a tranché, ce sera la société Xandrie, spécialisée dans la distribution de biens culturels et de jeux vidéo.

Qobuz ne va finalement pas disparaitre

Depuis environ un an, le site français de streaming de musique Qobuz était dans la tourmente. Malgré un chiffre d’affaire s’élevant à 7,4 millions d’euros en 2015, soit une hausse de 55% par rapport à l’an dernier, la société peinait à trouver des investisseurs. En août 2014 elle était placée en observation et depuis le mois de novembre elle était en redressement judiciaire.

Qobuz sera finalement repris par la société française Xandrie sur la décision du tribunal de commerce de Paris. La plateforme dédiée à la distribution de biens culturels et de jeux vidéo était en concurrence avec SonVideo.com, un site de vente en ligne de matériel hi-fi appartenant à l’homme d’affaire Henri de Bodinat.

L’offre de Xandrie avait reçu le soutien de la quarantaine d’employés de Qobuz, le nouveau propriétaire étant prêt à garder la majorité d’entre eux. « Le plan de Xandrie avait la préférence des salariés et était le mieux disant financièrement » déclarait à l’AFP Yves Riesel, co-fondateur et désormais ex-PDG de Qobuz.

Les utilisateurs solidaires avec le site de streaming

Qobuz avait fait le pari de l’abonnement payant pour un service de qualité supérieure et des contenus exclusifs. En effet, tous les morceaux présents dans son catalogue sont disponibles en haute qualité (CD et haute résolution). Seulement sur ce marché de niche, le site ne revendiquait que 25 000 utilisateurs.

A l’annonce de son redressement judiciaire, les utilisateurs se sont mobilisés en lançant une pétition. 2000 nouveaux clients avaient souscrits à un abonnement depuis. Au mois de décembre, 350 abonnés ont choisi la formule « Sublime », la plus chère, pour 219 euros par mois.

Source : lemonde.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform