Clicky



Bons Plans

Siri au volant, danger au tournant !

Publié le | Modifié le

Selon une étude de l'association américaine des automobilistes, il est très dangereux d'utiliser Siri en conduisant.

Tout automobiliste averti le sait, utiliser son téléphone en voiture est non seulement illégal, mais aussi très dangereux, car cela réduit fortement notre attention au volant. Pour limiter le danger, les kits mains libres sont une première solution même si ces derniers sont également décriés par certaines associations luttant contre l’insécurité routière.

Dernière innovation technologique pointée du doigt, les solutions d’assistance vocale comme Siri ou Google Now qui seraient une source de distraction très importante pour les conducteurs.

L’association américaine des automobilistes prouve que Siri augmente le risque d’accident

C’est la très sérieuse et réputée association américaine des automobilistes (aaa) qui a lancé une étude permettant de classifier les principales sources de distractions au volant. L’AAA a sélectionné plusieurs sources de distraction comme écouter la radio, composer un message ou utiliser Siri au volant. Elle a ensuite classé ces dernières sur une échelle de distraction allant de 1 à 4. 4 représente ici le risque le plus élevé.

Résultat de l'étude de l'AAA sur les distractions au volant

Résultat de l’étude de l’AAA sur les distractions au volant

Comme on le voit dans le résultat de l’étude, si la radio obtient le faible score de 1, l’utilisation de Siri en conduisant atteint le plus haut niveau de l’étude avec un score de 4. Utiliser l’assistant vocal d’Apple serait donc plus dangereux que de tenter de configurer un GPS très complexe tout en conduisant.

Siri au volant, accident au tournant…

Pour le président de l’AAA, il ne fait aucun doute que l’utilisation d’assistant vocal en conduisant entraîne un risque plus élevé d’accident « Nous savons désormais que des produits destinés à améliorer la sécurité peuvent eux aussi entraîner des défaillances de l’attention. » Précise-t-il dans l’étude.

Apple n’est, de son côté, pas du tout d’accord avec les résultats obtenus par l’AAA et notamment par la méthodologie et la version de Siri utilisé. Selon la firme de Cupertino, la version de Siri utilisée dans cette étude n’est pas adaptée à la conduite, il aurait fallu faire les mêmes tests en utilisant la technologie, Car Play d’Apple conçut et adaptée tout particulièrement à un usage en conduisant. Des propos louables, mais dans les faits, Car Play est encore loin d’être démocratisé sur le marché et la plupart des utilisateurs utilisent Siri directement via leur smartphone, comme dans l’étude de l’AAA.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform