Clicky



Bons Plans

Simulateur de vol : l’intelligence artificielle bat un pilote de chasse

Publié le

On savait déjà que l’intelligence artificielle nous battait dans les jeux de stratégie, on sait maintenant que nous n’aurions aucune chance à la guerre. La machine a battu un pilote d’avion de chasse à tous les coups.

Voilà une information qui ne rassurera pas les personnes s’inquiétant des avancées de l’intelligence artificielle et surtout de sa capacité à surpasser l’humain dans de nombreux domaines. L’intelligence artificielle Alpha qui avait fait beaucoup parler d’elle il y a quelques mois, pour son aisance à vaincre l’homme systématiquement aux échecs et au jeu de Go, vient de dévoiler un visage plus inquiétant.

Simulation de combat : homme VS intelligence artificielle

Lors d’une simulation de combat aérien contre un pilote d’avion de chasse, l’IA a remporté toutes les manches contre l’humain, en l’occurrence le colonel de l’U.S Air Force, Gene Lee, formateur des pilotes de l’armée américaine depuis les années 1980. Cette expérience confirme donc la supériorité de la machine sur l’homme dans un nouveau domaine.

En sortant du simulateur, le pilote d’avion de chasse a déclaré : « J’ai été surpris par sa réactivité. Alpha semblait au fait de toutes mes intentions et réagissait instantanément à mes changements de vol et mes déploiements de missile ». Le plus inquiétant, c est que pour cette expérience où Alpha a démontré un talent incontestable, l’intelligence artificielle n’utilisait qu’un simple ordinateur Raspberry Pi ! On imagine alors les capacités d’une telle IA avec un ordinateur plus puissant.

La machine gagne à tous les coups aux commandes d’un avion de chasse

Rien n’aura pourtant été épargné à la machine, qui a été soumise à des avaries techniques, des pannes de radar, des problèmes au niveau de l’armement, etc. Rien n’aura entravé sa mission, l’IA a remporté toutes les manches contre le pilote de l’U.S Air Force, Gene Lee. Pendant l’expérience, il a été constaté qu’Alpha était capable d’établir une stratégie 250 fois plus rapidement que l’homme.

Voilà qui est réellement inquiétant et on se demande s’il est vraiment pertinent de poursuivre dans cette voie et d’apprendre l’art de la guerre aux machines. D’autant que cette expérience a été réalisée dans un simulateur de vol où l’homme n’était pas soumis aux contraintes de la gravité et des accélérations. En conditions réelles, la machine disposerait donc d’avantages importants sur la manœuvrabilité et sur l’absence de contraintes physiques, lui permettant ainsi d’aller aux delà des limites humaines.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform