Clicky



Bons Plans

Sécurité : ces logiciels qui résistent encore à la NSA

Publié le

Selon certains documents révélés dans l’affaire Snowden, la NSA ne parviendrait toujours pas à casser les protections de certains logiciels

Jusqu’où peut aller la NSA ? La question semble être sur toutes les lèvres depuis les révélations de l’affaire Snowden puisque les pouvoirs de l’agence de sécurité américaine semblent être sans limites et que cette dernière peut apparemment s’immiscer bien loin dans notre sphère privée. Cependant, tel le village gaulois dans Astérix, il reste quelques logiciels qui résistent toujours à l’envahisseur.

Lors de l’évènement de référence de la scène du hacking et de la sécurité informatique en Europe, le Chaos Community Congress de Hambourg, des journalistes américains ont tenté de dresser la liste de ceux qui parviennent à faire la nique à la NSA. Aujourd’hui, de nouveaux documents révélés dans l’affaire Snowden ont été dévoilés dans Der Spiegel confirment ces informations.

Cinq niveaux de difficulté selon la NSA

Dans ces documents internes de la NSA, l’Agence Nationale Américaine de Sécurité classe en cinq catégories les logiciels et services selon la difficulté que l’organisme a pour intercepter les communications qui s’y déroulent. De trivial pour les plus simples à déchiffrer à catastrophique pour les plus récalcitrants, il semble donc qu’il subsiste quelques îlots de vie privée sur la toile.

Bien entendu, casser les protections de sites comme Facebook ou du protocole HTTPS sont une partie de plaisir pour la NSA, tout comme le fait de passer par des VPN pour naviguer. Cependant, d’autres services n’ont toujours pas ouvert leurs portes à la surveillance de l’organisme.

La NSA se casse les dents sur Tor

En tête de proue de ces logiciels que la NSA ne parvient pas à contourner, le réseau Tor qui utilise une flotte de 6000 ordinateurs situés dans le monde entier pour brouiller les traces de navigation de ses utilisateurs. Le client de messagerie électronique gratuite Zoho est lui aussi inviolable par la NSA jusqu’à maintenant.

Au niveau des logiciels de conversation en ligne, OTR qui chiffre les messageries instantanées et ZRTP, un protocole qui brouille les conversations Voip de logiciel comme Redphone (Android) ou Signal (iOS) protègent notre vie privée. Pour protéger vos fichiers personnels, TrueCrypt constitue également une bonne protection.

Ces documents, révélés par Der Spiegel, ont maintenant plus de deux ans mais il semblerait que la NSA ne soit toujours pas parvenue à en casser les protections. Si vous voulez protéger vos données personnelles, vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform