Clicky



Bons Plans

3 opérateurs d’outre-mer se voient retirer leurs fréquences par l’Arcep

Publié le | Modifié le

L'Arcep a annoncé hier avoir retiré leurs fréquences à 3 opérateurs de télécommunication opérant outre-mer. Depuis 7 ans ils n'avaient effectué aucun déploiement. La sanction intervient après une mise en demeure au mois d'octobre.

L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a retiré les fréquences à 3 opérateurs pour “non-respect de leurs obligations de déploiement et de paiement de leur redevance”. C’est la première fois qu’en France un opérateur se voit retirer ainsi des fréquences.

3 opérateurs d’outre-mer se voient retirer leurs fréquences

L’Arcep a annoncé qu’il y a deux mois, elle a retiré des fréquences de 3 opérateurs télécom d’outre-mer. Les opérateurs en question, Martinique Téléphone Mobile, Guyane Téléphone Mobile et Guadeloupe Téléphone Mobile, appartenant au groupe UTS Caraïbes, avaient été mis en demeure en octobre 2014. A ce moment-là, le gendarme des télécoms avait sommé ces 3 opérateurs de fournir un service mobile 2G et 3G  d’ici le 15 janvier 2016, “couvrant l’intégralité de la population qui devait être couverte aux termes de leurs autorisations d’utilisation de fréquences respectives”.  Apparemment les opérateurs n’ont pas tenu compte de l’avertissement de l’Arcep et celle-ci alors ordonné le retrait des fréquences qu’ils avaient obtenu en 2008. “Le 19 mai dernier, constatant que, 7 ans après l’attribution des fréquences, ces opérateurs n’avaient toujours effectué aucun déploiement et avaient toujours un retard important dans le paiement des redevances, la formation de sanction a décidé de les sanctionner. Au vu de la gravité des manquements, elle a décidé de leur retirer les fréquences qui leur avaient été attribuées en 2008 et de rendre publiques ces sanctions” indiquait dans un communiqué l’Autorité de régulation.

Des fréquences de nouveaux disponibles

Ces fréquences, à  nouveau disponibles, vont entrer dans le système d’appel d’offres 4G qui va bientôt être mis en place en Guadeloupe et en Martinique. Ce sont donc les 3 autres opérateurs mobiles qui officient dans cette région du globe, à savoir Orange Caraïbes, Outre-mer Télécom, appartenant au groupe Numericbale-SFR, et Digicel qui devraient récupérer bientôt ces fréquences.

Source : Lefigaro.fr
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform