Clicky



Bons Plans

Samsung : le Galaxy S5 se vend moins que son petit frère

Publié le | Modifié le
Galaxy S5

Selon le Wall Street Journal, les ventes du Samsung Galaxy S5 seraient 40 % inférieures à celle de son aîné sur la même période.

Petit tremblement de terre chez la division mobile de Samsung, alors que le constructeur coréen avait plutôt bien vendu son précédent smartphone haut de gamme, le Samsung Galaxy S4 les ventes ont en effet considérablement chuté pour le dernier smarpthone de la marque, le Galaxy S5.

Avec 12 millions d’exemplaires vendus durant les 3 premiers mois de sa commercialisation, les ventes du fleuron de la gamme mobile de Samsung sont 40 % inférieures à celle de son aîné sur une période similaire. Des mauvais chiffres à mettre en corrélation avec un chiffre d’affaires en baisse de 20 % pour le constructeur coréen.

Samsung Galaxy S5 : un échec commercial ?

En ne prenant en compte que le chiffre brut, 12 millions de téléphones écoulés au cours du premier trimestre de vente, on pourrait penser que le Samsung Galaxy S5 est un téléphone qui se vend bien. Mais dès lors que l’on met ce chiffre en face des ventes du Galaxy S4 qui s’était vendu à 16 millions sur la même période après son lancement, on comprend aisément que les ventes du Galaxy S5 sont décevantes.

D’autant que Samsung tablait à la base sur des chiffres bien meilleurs, ayant pour conséquence un volume de production largement surestimé. Le géant Coréen se retrouve donc avec un stock de Galaxy S5 à écouler qui passeront forcément par des offres commerciales qui rogneront encore un peu plus les marges de la société. Si vous voulez un Galaxy S5, un conseil, attendez les fêtes de Noël.

Le Galaxy S5 victime du succès d’Apple et des constructeurs chinois

Pour expliquer sur cette chute drastique des ventes, il faut avant tout se tourner sur le marché chinois. Le Galaxy S5 aurait en effet connu une chute de plus de 50 % de ses ventes par rapport à son grand frère. Une dégringolade qui s’explique par les productions des marques chinoises de plus en plus populaires auprès des Chinois.

Xiaomi effectue une percée fulgurante en Chine et le succès énorme de l’iPhone n’a fait que grignoter encore un peu plus les parts de marché de Samsung. Face à ces mauvais chiffres, Samsung a d’ores et déjà annoncé le 19 novembre dernier une restructuration de sa gamme mobile afin de réduire le nombre de sorties annuelles de nouveaux modèles (56 en 2014), qui dilue fortement l’attention des consommateurs. En sus, le groupe devrait procéder à des restructurations dans l’organigramme de sa branche mobile, J.K. Shin, président de Samsung Mobile, sera remplacé par B.K. Yoon, responsable de l’activité Téléviseurs selon les dernières rumeurs.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform