Clicky



Bons Plans

Samsung Galaxy S8 : La batterie malmenée sur YouTube

Publié le

La solidité de la batterie du Samsung Galaxy S8 a été mise à rude épreuve par quelques youtubeurs. Le dernier flagship du géant coréen semble avoir appris des erreurs du Galaxy Note 7.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Samsung joue très gros avec le Samsung Galaxy S8 après l’affaire des Note 7 explosifs catastrophique pour l’image de la marque. Le géant coréen a d’ailleurs tout mis en œuvre en matière de communication pour rassurer le consommateur avec des campagnes de pub vantant les mérites du contrôle qualité effectué sur les chaînes de montage de ses appareils.

Bien entendu, l’une des premières choses que se sont empressés de faire les spécialistes du hardware, c’est de tester la résistance de la batterie du dernier flaghsip de la marque et apparemment, Samsung a appris de son erreur !

Le Galaxy découpé au Dremel !

Plusieurs testeurs ont donc voulu vérifier la solidité du Samsung Galaxy S8 et plus particulièrement celle de la batterie. C’est très certainement chez les YouTubeur What’s Inside, qui ont collaboré avec le costaud JerryRigEvertyhing, que l’appareil a le plus souffert.

Après avoir tenté sans succès d’ouvrir le téléphone à l’aide de ventouses, ces derniers ont employé les grands moyens en découpant l’écran du smartphone à l’aide d’un Dremel. Un traitement de choc que n’a pas apprécié le Galaxy S8, car sa batterie s’est mise à chauffer et à gonfler immédiatement. Mais contrairement au Note 7, pas d’embrasement ni d’explosion, le téléphone est simplement devenu très chaud. La protection mise en place par le constructeur semble contenir les flammes produites lors de la réaction chimique.

Suffisant pour oublier l’affaire Note 7 ?

Samsung semble donc avoir appris de sa grosse bévue en améliorant significativement la sécurité liée à la batterie de ses appareils. Reste que l’affaire a eu un tel retentissement à l’internationale que le géant coréen risque tout de même de continuer à payer les pots cassés pendant un bon moment. Le constructeur sait bien qu’il a intérêt à être irréprochable sur ces futurs futurs flaghsip, car il sera désormais attendu au tournant. Les analystes estiment que Samsung a perdu près de 3 milliards de dollars dans l’affaire Note 7.

Crédits Photos : Photo presse / Samsung
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform