Clicky



Bons Plans

Rovio, créateur d’Angry Birds, aurait-il tué la poule aux œufs d’or ?

Publié le | Modifié le

Pour la première fois depuis sa création, Rovio a annoncé un résultat financier en baisse par rapport à l’année précédente.

La mauvaise passe se confirme pour l’éditeur Rovio, qui doit ses heures de gloire au succès phénoménal de la franchise Angry Birds. Après avoir annoncé une réduction de 16 % de son personnel en octobre dernier, la firme vient d’annoncer un bilan financier peu florissant pour l’exercice 2014.

Rovio perd de l’argent

Difficile de voler droit quand le vent tourne. À l’occasion de la présentation de son bilan annuel ce jeudi 19 mars 2015, la société finlandaise a annoncé avoir perdu quelques plumes lors de l’année 2014. Rovio Entertainement a en effet annoncé un chiffre d’affaires en baisse par rapport à l’année 2013.

Concrètement, le chiffre d’affaires annuel de Rovio s’est élevé à 158,3 millions d’euros pour 2014, soit une baisse de 9 % par rapport à l’exercice précédent. Cela veut-il pour autant dire que les Angry Birds n’ont plus la cote ?! Cela n’est pas si évident.

Les produits dérivés plombent les chiffres de Rovio

La lutte entre les oiseaux et les vilains cochons intéressent toujours les joueurs. Du point de vue de la vente d’applications et de jeux vidéo, les six nouveaux opus lancés par Rovio cette année ont eu du succès puisqu’ils ont permis de faire passer le revenu lié aux applications de 95,2 millions en 2013 à 110,7 millions sur l’année 2014. Angry Birds conserve son titre d’application mobile la plus téléchargée de l’histoire.

C’est en fait les mauvaises ventes des produits dérivés inspirés de la saga Angry Birds qui ont plombé les finances de la société. Les bénéfices ont chuté à 41,4 millions d’euros en 2014 alors que le même poste avait rapporté 73,1 millions d’euros à la firme en 2013.

Quoi qu’il en soit, Rovio ne baisse pas les bras et le PDG de la firme, Pekka Rantal, a tenu à faire part de son optimisme après l’annonce de ces mauvais résultats, notamment grâce à l’explosion du marché asiatique « Depuis le début de l’année nous avons lancé deux nouveaux jeux, Jolly Jam et Angry Birds Stella Pop. […] Par ailleurs, notre expansion en Asie se déroule bien. Angry Birds Fight sera notre premier jeu développé spécifiquement pour le plus grand marché du jeu au monde, le Japon ».

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform