Clicky



Bons Plans

Chine : des robots pas très doués pour le service en restaurant

Publié le | Modifié le

Les robots serveurs qui devaient remplacer le personnel humain dans des restaurants chinois se sont avérés totalement inefficaces. Provoquant la fermeture de certains établissements.

On se souvient tous de cette scène de Retour Vers le Futur II dans laquelle Marty Mc Fly se rend dans un bar. Si la scène a marqué les geeks à cause de la partie endiablée de Wild Gunman de Marty, le passage du robot serveur qui sert un Pepsi (un bon gros placement de produit) au héros du film est également gravé dans nos esprits.

C’est peut-être cette scène qui avait décidé la chaîne de restaurant chinois Heweilai à Guangzhou à embaucher des robots pour faire le service. Malheureusement, ces derniers n’étaient pas à la hauteur et deux des trois restaurants équipés ont fermé, le troisième a préféré renvoyer les robots avant de faire faillite.

Des robots serveurs pas vraiment doués

C’est le site d’informations chinois Shangaiist qui décrit les déboires des robots serveurs. Si la promesse était belle pour les clients et les restaurateurs avec un service censé être plus rapide et des coûts salariaux plus bas, la réalité était toute autre.

Tout d’abord, les robots étaient incapables de réaliser de simples tâches à la portée de n’importe quel serveur, à savoir prendre une commande et servir de l’eau aux clients. De plus, ces derniers renversaient fréquemment les bols de soupe des clients.

Pas une si bonne affaire

Tant et si bien que si les robots attiraient une foule de curieux dans les restaurants, leur incompétence était telle qu’il fallait embaucher plus de serveurs humains pour assurer le travail bâclé par les robots.

L’économie tant espérée par les patrons des restaurants était donc loin d’être évidente. D’autant plus qu’en plus d’un prix de départ de 7.000 euros, les robots tombaient fréquemment en panne, ce qui impliquait des coûts supplémentaires. Sur les trois restaurants Heweilai équipés, deux ont donc fermé, et le dernier a remplacé les robots par des serveurs en chair et en os. S’ils restent efficaces dans les tâches répétitives dans l’industrie, les robots ne sont donc pas encore prêts de remplacer l’humain lorsque le travail exige des interactions plus poussées avec l’homme.

Crédits Photos : Capture Youtube About China
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform