Clicky



Bons Plans

Rêve ou réalité ? Un ingénieur parviendrait à voler de ses propres ailes

Publié le | Modifié le

Tout comme Icare et Léonard De Vinci, Jarno Smeets a tenter de dépasser la condition terrestre de l’homme pour lui permettre de voler dans le ciel en battant des ailes.

Fasciné par le vol des oiseaux et petit fils d’un savant fou tout aussi obsédé à l’idée de prendre son envol, l’ingénieur néerlandais cherche à accomplir le rêve fou de voler de ses propres ailes. Pour ce faire il a mis à contribution tout une batterie de nouvelles technologies capables de concrétiser les projets avortés de Léonard De Vinci. La vidéo suscite bien des controverses de la part d’internautes qui crient au fake. Pourtant les travaux de l’ingénieur ont été régulièrement publiés sur son blog et des scientifiques se joignent aux analyses en cours pour tenter de dénouer le vrai du faux. Mais la facilité avec laquelle il s’élance dans les airs et parvient à prendre de la hauteur relève tellement de l’onirisme qu’on en arrive à ne pas en croire nos yeux.

Son dispositif volant combine des contrôleurs Wii mote jumelés à un HTC WildfireS sous Android pour permettre un battement d’ailes synchronisé par le mouvement de bras. Jarno Smeet explique : “Dans mes croquis 3D je pensais utiliser uniquement les capteurs d’accélération du smartphone HTC. Mais j’ai décider d’utiliser également des contrôleurs Wii pour leur excellent accéléromètre i2C et ses gyroscopes“. Les données d’accélération de la Wiimote et de la Wildfire S ont ensuite été combinées en une seule application. La conception des ailes a été basée sur la mécanique des prothèses robotiques afin de renforcer la puissance musculaire de ses mouvements, nécessaire à ce qu’il puisse prendre son envol.

La vidéo ci-dessous présente les travaux réalisés par l’équipe du projet concernant le cadre d’aluminium qui donne son ossature aux ailes et l’armature permettant de fixer les ailes sur le dos de Jarno Smeets.

L’envergure de 7m de ses ailes a été pensé pour être proportionnelle aux dimensions humaines. Des nervures aérodynamiques lui donnent forme pour profiter d’une meilleure pénétration dans l’air et d’un effet de vol plané.

Un professeur de physique de l’université de Louisiane a apporté sa contribution à Wired pour établir si le calcul de masse avait été correctement réalisé par les ingénieurs afin de rendre une telle expérience réalisable. Selon ses suppositions, rien ne permet de nier l’authenticité de la vidéo publiée. Les plus scientifiques d’entre nous peuvent aller lire son analyse.

Malgré les éléments scientifiques à disposition il reste bien difficile de se faire une opinion tranchée sur la question. On s’étonne de la mauvaise qualité des appareils vidéo utilisés qui permettraient à des esprits mal intentionnés de pouvoir retoucher les images en profitant des effets de flou et de bruit. Ce projet fou, fake ou réalité, a toutefois le mérite d’envisager toutes les étapes de réalisation de ce rêve inassouvi qui nous maintiendra la tête dans les nuages depuis la nuit des temps.

Source : Wired
Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform