Clicky



Bons Plans

Résumé du PGW

Publié le | Modifié le

Le salon n’est pas terminé, mais avec 3 jours d’errements dans le salon que je connais comme ma poche désormais, je vais vous faire un résumé sur les jeux, l’ambiance et les conférences du Paris Games Week ! Et rendez-vous en fin d’article pour une petite surprise 😉

 

Présentation

Le Paris Games Week, ça se déroule au Hall 3 du Paris Expo à la Porte de Versailles, c’est 22 000 m² avec des stands et une grosse partie alloué à l’ESWC (Electronic Sport World Cup) et au FISE (Festival International de Sport Extrême), on a donc de la compétition internationale sur différents domaines tels que Ragnarock, Counter-Strike, StarCraft 2, League of Legends (sur le stand Republic of Gamers), et après du BMX, skate et roller.

 

Avant première

Pour ma part, je suis entré dans ce salon le jeudi soir, l’occasion de tester à peu près tous les jeux et la PS Vita sans faire la queue et d’avoir des animations réservées tel que Saint Rows 3 (qui a fait couler un peu d’encre donc je ne posterai pas de photos), mais tout ça à un prix, on a eu moins de goodies et pas tout d’ouvert forcément.

On est très peu et on entre direct pour Modern Warfare 3, et c’est uniquement le mode Survival en coop qu’on nous propose, très bien réalisé d’ailleurs, j’ai tenu jusqu’à la vague 13 avec Cocole.

SWTOR était sympa mais sans plus (désolé ! ^^), j’y ai retrouvé le World of Warcraft que j’avais laissé tombé au bout de 5min de jeu… Bref pas convaincu.

Skyrim était semblable à Oblivion (logique non ?), mais les exposants aurait pu me signaler qu’on avait un équipement de base…(le marchand que j’ai volé, puis les loups m’ont eu avant qu’on m’explique que j’avais de quoi m’équiper…).

Uncharted 3, a pour moi le plus beau stand, on ne peut pas faire mieux que ce décor d’avion écrasé, avec des sièges d’avions à moitié détruit en guise de siège pour jouer. Par contre, pas chouette d’avoir fermé le stand PlayStation entier à 19h pour les non-vips (je pouvais y aller mais si je devais laisser les autres blogueurs c’était pas la peine).

 

Jour d’ouverture

Vendredi, premier jour d’ouverture, un peu de monde mais c’était quand même respirable, on subit quelques déceptions comme des conférences annulées (ou reportées sur les stands mais sans horaires, merci Nintendo et Ubisoft), des goodies en rupture de stocks sur certains stands et Guild Wars 2 m’est toujours inaccessible à cause du monde présent, par contre WildStar un nouveau MMO, a l’air très prometteur. On voit de la queue pour Modern Warfare 3, Battlefield 3, Uncharted 3 (que des trois…) et la PS Vita qui fait son petit effet quand même et que je trouve très impressionnante mais avec encore des fonctionnalités peu utilisées, c’est normal c’est le début et on nous propose que 3 jeux (décidément…).

Sur le stand de Razer, j’avais discuté hier avec Josh Bays, un évangéliste et concepteur du Razer Hydra, et c’est pendant son absence ce jour là que j’ai pu tester ces deux nunchuks et à la manière d’un kit 3D Vision d’Nvidia, le logiciel a des centaines de profils pré-réglés pour des jeux vidéos et vous permet donc de profiter d’une maniabilité accrue (pour peu qu’on s’entraîne) dans des jeux tels que Team Fortress 2, Portal, etc. très impressionnant et à la fois très (trop ?) précis comparé à ce qui se fait sur les consoles de salon.

 

L’apocalypse

Samedi, le chaos total, j’ai rarement vu pareil dépotoir en marchant entre les stands (quand je pouvais, car blindé de monde donc rien n’avançait), je me suis donc réfugié près du ESWC où j’ai pu assister à la victoire des Milleniums (équipe féminine française de CS1.6) contre les brésiliennes, et j’ai pu glaner 2 clés bêta pour CS:GO.

Après ça, nous essayons d’arriver tant bien que mal à la salle presse histoire de souffler un peu loin de la cohue et pouvoir profiter des conférences qui ont lieu juste à côté.

SoulCalibur 5 avec Ezio en guest que seul Icaryjojo a pu tester, ce personnage possède 6 armes et comparé aux guests d’avant, il sera jouable en tournoi.

Puis on a enchaîné avec Halo Anniversary présenté par deux membres de 343 qui a bossé dessus. Le jeu bénéficie d’un lifting en profondeur comparé à d’autres jeux titrant une remise au goût du jour (coucou GoW) et des améliorations bienvenue comme la prise en charge de Kinect (vocal et gestuel), un multi calqué sur celui d’Halo Reach, une feature de développeur intégré dans la campagne qui permet de basculer de la HD aux graphismes d’avant en appuyant sur “select” et ce à tout moment.

Enfin, on a eu le droit à Binary Domain présenté par son créateur qui a aussi fait Yakuza et Super Monkey Ball : Toshihiro Nagoshi, c’est un jeu dont l’histoire ressemble à celle de Terminator mais on a une immersion au niveau de la coopération avec les bots assez énorme si on possède un micro, on va pouvoir parler et donner des ordres à nos alliés, et selon notre façon de jouer et les ordres données, cela influencera votre rapport avec votre équipe (qui peut au final ne plus accepter vos ordres si vous les envoyer au casse-pipe tout le temps).. Après la conf, on sort de la salle, un tee-shirt et un tour de cou SEGA nous attendent avec en plus un poster dédicacé.

Petite note sur les goodies du salon : Les goodies s’arrachaient littéralement des mains, on peut voir quelques photos sur d’autres sites, où vous avez 100-200 personnes autour du stand, les mains levées prêt à attraper et défendre bec et ongle son goodie, et on est loin de l’ambiance de vendredi, ici ça m’énervait vraiment beaucoup, je ne suis pas allé jouer ni glaner des goodies sur les stands car oui c’était impossible. Et j’adresserai un petit -1 pour Nintendo qui n’a prévu aucun goodie…

Je vous met quelques photos, et j’espère vous en proposer d’autres après 😉

PS : j’oubliais, on vous fera gagner une clé pour la bêta CS:GO très vite donc attendez vous à un article concours la semaine prochaine !

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform