Clicky



Bons Plans

Résumé de l’E3 2013

Publié le

L’E3, le salon du jeu vidéo qui se tient à L.A est terminé. L’occasion pour Begeek.fr de faire un rapide résumé de ce que l’on a pu y voir.

Hier l’E3 a fermé ses portes sur sa session 2013. Et quelle session ! Beaucoup s’accordent à dire que ce fut la meilleure de l’histoire depuis ses débuts en 1995, tant en matière de consoles que de jeux. L’évolution des technologies permettant des performances toujours plus impressionnantes, on pourrait penser qu’il est normal que plus on avance dans le temps, plus les nouveautés seront de qualité.

Et pourtant, ce n’est qu’à moitié vrai. En effet, un jeu, aussi récent et réaliste soit-il, ne fait pas nécessairement un bon jeu. Le gameplay d’un jeu est un part intégrante de celui-ci, pour ne pas dire la part principale autour de laquelle les développeurs devraient se concentrer. La preuve en est avec Nintendo qui ne développe pas des jeux aux graphismes aussi poussés que ses concurrents mais qui pourtant connait un succès commercial (malgré les nombreuses annonces de « sa mort » au cours des dernières années) et ce grâce à un gameplay qui diffère de celui de la concurrence et qui intéresse donc une communauté de gamers comme de joueurs casual.

Qualifier cet E3 de meilleur E3 de l’histoire est donc significatif et nous promet donc une belle année en matière de jeux vidéo ce dont on a tous hâte ! Enfin bref, cette parenthèse fermée, voici un très rapide résumé de ce salon.

Les consoles

Je n’évoquerais ici que les deux principales consoles (bien qu’il y ait eu d’autres présentations comme la M.O.J.O de Mad Catz par exemple), celles qui ont monopolisé l’attention des journalistes une bonne partie du salon, la Xbox One de Microsoft et la PS4 de Sony.Et c’est Microsoft qui a ouvert le bal des conférences. Alors que le géant de Redmond avait déjà présenté sa console lors de sa conférence du 21 mai dernier, des vidéos présentant des images de gameplay, jusque-là garder secrètes étaient attendues pour avoir un aperçu de ce que pourra nous proposer cette One. Et nous avons été servis, avec 18 jeux présentés sur scène, dont pas mal d’exclusivités !

Ces exclusivités étaient justement attendues également. Microsoft avait dit avoir investi un milliard de dollars pour quinze jeux apparaissant uniquement sur la Xbox One sa première année d’exploitation. On a donc eu le droit entre autre à Ryse : Son of Rome, Quantum of Break, Titan Fall et Project Shark qui feront parties des licences les plus importantes de la One, mais aussi des classiques comme Forza 5 (et une présentation impressionnante, avec une voiture de sport sur scène !) ou encore Halo, la saga par excellence de la Xbox. A noter également trois jeux qui sortiront sur la Xbox 360, pas délaissée par Microsoft de sitôt : World of Tank, le jeu de combat de tanks online qui connait un immense succès sur PC et qui sera donc déporté sur Xbox 360, Max the Curse of Brotherhood un jeu d’arcade qui a l’air bien sympa et enfin Dark Souls 2.

http://www.youtube.com/watch?v=MQ1B3wq9yi8

On a enfin appris la date et le prix de la sortie de la console, prévue pour novembre 2013 à 499€.

Passons à la conférence de Sony nous présentant sa PS4. Contrairement à la Xbox One, personne ne connaissait le design de la console, et sa révélation était donc attendue. Sobre, elle n’est pas non plus excessivement magnifique. En revanche, elle est bien plus petite que la Xbox One, ce qui est un bon point pour Sony et qui ne sera pas le dernier, on le découvrira par la suite.

Après un rapide passage sur la PS Vita et quelques annonces de jeu sur ce support, la conférence de Sony s’est naturellement orientée sur sa console next-gen. Nous avons donc dans un premier temps découvert le design évoqué plus haut. Puis les jeux qui accompagneront sa sortie. Et Sony promet ici 140 jeux lors de sa première année dont The Order 1886, une nouvelle licence (exclusivité PS4) qui semble vraiment de qualité et promise à un beau futur.

Et si la Xbox One semble toutefois être mieux lotie niveau exclusivités, Sony a frappé TRÈS fort sur la fin de sa conférence. Une séquence devenue mythique. Alors que les annonces de Microsoft concernant le marché de l’occasion, la surveillance via la Kinect, sa politique sur le prêt des jeux, la connexion obligatoire ou encore le fait que la console soit zonée était plutôt mal accueillies, à juste titre, Sony a tenu à rassurer le monde du jeu vidéo en promettant tout le contraire de son concurrent, et cela non sans lui envoyer des piques sans jamais le citer. Ainsi, la Playstation 4 sera dézonée, aucune connexion ne sera obligatoire (excepté pour jouer en ligne bien sûr), le marché de l’occasion ne sera pas entravé (sauf si l’éditeur le souhaite, mais Sony n’interviendra pas) et les prêts ne seront pas prohibés.

Que de bonnes nouvelles, reçues à chaque fois par une ovation des journalistes présents dans la salle. Histoire d’achever Microsoft, Sony a alors dévoilé le prix de commercialisation de la PS4 : 399€ soit 100€ de moins que la Xbox One. Et là, la marque nippone a marqué les esprits.

Comment gagner la sympathie de 90% des gamers, en une leçon, par Sony.

Les jeux

Comme dit dans l’introduction, cet E3 ne fut pas seulement marqué par l’arrivée de nouvelles consoles, mais aussi par des jeux qui ont fait sensation.

La conférence d’Electronic Arts nous a ainsi dévoilé quelques jeux qui ont tout pour plaire. La conférence a commencé avec la présentation de Plants vs. Zombies : Garden Warfare, la suite du très connu Plants vs. Zombies. Le gameplay semble cependant totalement différent du premier opus, mais le jeu tout aussi agréable.

On apprend également après un très rapide trailer (moins de trente seconde) qu’un nouveau Star Wars : Battlefront est prévu. On l’attend avec impatience.

EA poursuit avec des licences déjà existantes et dont le succès n’est plus à faire en présentant le nouveau Need for Speed : Rivals. On y apprend notamment que des actions in-game seront rendues possibles grâce à une tablette. Concept qui peut devenir intéressant.
Après un second opus assez mal accueilli par la critique, Dragon Age 3 : Inquisition fut également présenté. L’épisode de la dernière chance pour la saga ?

Comme chaque année, on découvre également tous les jeux vidéo de sport : FIFA14, Madden 25 mais aussi la renaissance de la licence NBA Live, abandonnée suite au succès de NBA 2K ! Et pour la présentation, c’est Kyrie Irving en personne, star des Cleveland Cavaliers et qui est notamment connu pour son interprétation de « Uncle Drew » dans les publicités de Pepsi qui est monté sur scène pour présenter NBA Live 14. Un bon point pour les amateurs de ce genre de jeu, NBA 2K ayant le monopole n’a pas vraiment innové ces dernières années et même pire, proposé des DLC payants (pour le All Star Game entre autres). Cette concurrence devrait donc booster les deux franchises, tout bénef pour les joueurs !

Battlefield 4, célèbre jeu de guerre était également à l’honneur. On a pu découvrir des images du jeu très prometteuses mais on a surtout apprécié les 64 joueurs qui jouaient en live pour la présentation.

Attention, cerise sur la gâteau… Attendu depuis quelques années maintenant, Mirror’s Edge est de retour ! Et je peux vous dire que ma TL a explosé de joie en apprenant la nouvelle.

Vint ensuite la présentation de Ubisoft. On y retiendra surtout la présentation de The Division, le nouveau Tom Clancy, un FPS bluffant de réalisme qu’on attend désormais avec impatience ! A noter le retour de Sam Fisher dans un nouveau Splinter Cell : Black List et la licence Rayman toujours autant appréciée avec Rayman : Legends.

Plus surprenant, l’annonce d’un dessin animé basé sur les Lapins Crétins, Rabbids Invasion et qui sera diffusé sur Nickelodeon, une chaîne réservée aux enfants.

A noter une très rapide apparition de South Park : the Stick of Truth en un court trailer qui n’en révèle pas plus. Enfin, nouvelle grosse licence pour Ubisoft qui se lance dans le jeu de course avec The Crew au trailer très impressionnant mais vite gâché par des images de gameplay qui le sont beaucoup moins.

Le point Nintendo

Même si la marque était beaucoup moins présente que les deux géants Sony et Microsoft, n’ayant pas d’annonce aussi importante, elle nous a néanmoins réservé quelques révélations, mais uniquement des licences déjà existantes.
On aura notamment droit à Bayonetta 2 (qui a désormais les cheveux courts, ce qui semble en troubler plus d’un) édité par Platinum Games et qui a fait sensation.

Plus classique, un nouveau Mario Kart, Mario Kart 8 annoncé sur Wii U pour le printemps prochain. Toujours chez Mario, Super Mario 3D World a été annoncé pour décembre 2013. Mario pourra désormais porter un costume de chat lui procurant de nouvelles capacités comme grimper aux murs. Rien de bien transcendant.

Link est également de retour pour sauver une nouvelle fois la princesse Zelda dans The Legend of Zelda : the Wind Waker HD sur Wii U. La sortie est prévue en octobre et sera suivie de celle de Donkey Kong Country : Tropical Freeze, sur Wii U également, en novembre.
Enfin, comme il était prévu, l’annonce du nouveau Super Smash Bros. qui sortira sur 3DS et Wii U et qui accueillera notamment  Megaman.

Pour résumer cet E3 2013, comme prévu de grosses annonces du coté de Microsoft et Sony qui ont totalement dominé le salon grâce à la sortie de leurs nouvelles consoles. Nintendo continue de faire du Nintendo, mais c’est plaisant, et cela change des expériences de jeu que l’on retrouve sur Xbox et Playstation. L’année 2014 sera donc particulièrement agréable en matière de jeux vidéo, et je vous conseille donc de commencer à économiser dès maintenant, parce qu’elle le sera beaucoup moins pour votre portefeuille.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform