Clicky



Bons Plans

La redevance audiovisuelle arrive prochainement pour les PC, smartphones et tablettes

Publié le | Modifié le

La contribution à l'audiovisuel public ne dépend actuellement que de la détention d'un écran Tv. Cela pourrait bien évoluer d'ici 2017

C’est ce jeudi 2 octobre que François Hollande a défendu une assiette “plus large et plus juste” pour la redevance audiovisuelle.

La redevance fait l’objet de beaucoup de questions. La seule détention du poste de télévision ne peut pas être exclue de cette réflexion puisqu’on peut regarder les chaînes du service public sur d’autres instruments que la télévision.”

Les usages ont changé ces dernières années et on ne regarde plus la Tv, et donc les chaînes du service public, seulement sur un téléviseur : PC, smartphones et tablettes se vendent comme des petits pains et leur écran peut aussi remplir cette fonction. Si cette année le délai pour soumettre les autres écrans à cette redevance était trop court, c’est l’an prochain que cela risque de changer.  En 2015 et pour suivre l’inflation, la contribution à l’audiovisuel public va augmenter de 3 € pour atteindre 136 € en métropole (contre 86 € Outre-mer) pour un ou deux téléviseurs. Pour payer cette redevance, il faut être soumis à la taxe d’habitation. Les personnes de plus de 75 ans et les handicapés sont exonérés.

98,3% des foyers équipés d’un téléviseur

Selon le Syndicat national de la publicité télévisée, 27 millions de foyers français étaient équipés d’au moins un téléviseur en 2013, soit plus de 98% des foyers.

On est en droit de se demander pourquoi, à terme, la redevance ne pèserait que sur les détenteurs de télévision“, a exprimé récemment la ministre de la Culture Fleur Pellerin.

Ce sont donc 2% des foyers français qui ne paient pas encore la redevance qui sont visés, ce qui représenterait plus de 200 000 foyers qui devraient être mis aussi à contribution et qui ne possèdent pas de téléviseur.

La redevance audiovisuelle sert à financer des groupes comme France Télévisions, Radio France ou Arte. Son augmentation doit déboucher sur une recette évaluée à une centaine de millions d’euros qui doit compenser la baisse de la dotation de l’Etat pour l’audiovisuel public. D’un montant de 292 millions d’euros en 2014, elle va diminuer de 2% en trois ans pour arriver à 286 millions d’euros en 2017.

 

Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform