Clicky



Bons Plans

Réchauffement climatique : voici le bulletin météo inquiétant du 18 Août 2050

Publié le | Modifié le
Évelyne Dhéliat à la présentation d'une météo fictive du 18 août 2050

Évelyne Dhéliat présente un bulletin météo du futur réalisé par l’OMM afin de sensibiliser le grand public au réchauffement climatique.

Alors qu’elle se réunit actuellement à Lime au Pérou jusqu’au 12 décembre, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) a dévoilé un rapport assez alarmant concernant la situation climatique mondiale. En effet, à l’échelle du globe, 2014 pourrait bien être l’année la plus chaude de l’histoire depuis 1880. À moins d’un retournement exceptionnel pour les deux derniers mois, les tristes records de 1998, 2005 et 2010 seront battus.

Pour alerter le grand public sur la problématique du réchauffement climatique, l’OMM vient de lancer une campagne de communication plutôt bien pensée, chaque pays a droit à un bulletin météo du futur permettant de se rendre compte de ce que sera le climat si les causes du réchauffement climatique ne sont pas endiguées rapidement.

Évelyne Dhéliat présente la Météo d’août 2050

Pour la France, c’est donc à notre Évelyne Dhéliat nationale de nous présenter le bulletin météo du 18 août 2015. Si des mesures drastiques ne sont pas mises en place contre le réchauffement climatique, préparez-vous à avoir chaud ! Les températures relevées sur le territoire français devraient en effet atteindre les sommets relevés lors de la canicule en août 2003 avec un bon 43 °C à Nîmes. Des températures déjà rencontrées donc, mais dont la fréquence sera beaucoup plus importante entre 2014 et 2050 (une année sur quatre). Les épisodes caniculaires pourraient également être plus longs, renforçant le danger pour les populations les plus vulnérables.

Pour le reste, le temps sera très orageux et venteux, donc il ne sera pas forcément possible de se rafraîchir à la plage. Notons que cette canicule ne sera pas vraiment localisée puisqu’étendue à toute l’Europe.

Réduire les gaz à effet de serre pour limiter le réchauffement climatique

Évelyne Dhéliat rappelle dans son bulletin que les mois d’avril, mai, juin, août et septembre 2014 ont été les plus chauds sur terre, mais également en surface des mers et océans. Un réchauffement climatique dont la cause principale est l’émission de gaz à effet de serre donc la propagation a été mise en image par la NASA récemment. Il reste très peu de temps pour inverser cette tendance selon l’OMM.

La seule bonne nouvelle dans ce bulletin du futur, elle est pour Évelyne Dhéliat qui ne prendra apparemment pas une ride d’ici 2050 !

Crédits Photos : capture d'écran YouTube
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform