Clicky



Bons Plans

Rachat de SFR : Vivendi examine l’offre de Bouygues, qui surenchérit encore

Publié le

Un comité réduit, composé de quatre administrateurs, se serait réuni pour examiner l'offre de Bouygues jeudi soir.

En négociation exclusive avec Altice/Numericable depuis déjà deux semaines, Vivendi ne cesse d’être harcelé par Bouygues et sa nouvelle offre, déposée en fin de semaine dernière. Mais si Vivendi ne semble pas prêt à stopper ses négociations avec Altice/Numericable pour le moment, le forcing du groupe de BTP va peut-être finir par payer. En effet, un comité réduit composé de quatre administrateurs s’est réuni pour examiner cette offre jeudi soir.

Interrogée par l’AFP, la direction de Vivendi s’est refusée à tout commentaire au sujet de cette réunion secrète. De son côté, Altice/Numericable a indiqué “continuer de travailler avec Vivendi de façon efficace et constructive dans cette période de négociations exclusives“.

Des engagements pour le maintien de l’emploi

Lundi, l’intersyndicale de SFR s’était exprimée au sujet de l’emploi, exigeant que les repreneurs potentiels s’engagent en signant un protocole d’accord sur le maintien des effectifs, des statuts et des salaires, le tout sur une période minimale de quatre ans. En pleines négociations, Altice/Numericable a évidemment réagit très vite via un courrier adressé à Vivendi et SFR, indiquant qu’il n’y aurait “aucun licenciement collectif économique” pendant 36 mois à compter de la date de fin des négociations, “sauf en cas de revirement économique imprévisible”.

Face à cela, Bouygues s’est exprimé jeudi soir et a promis de ne procéder à “aucun licenciement économique collectif, plan social, plan de départs volontaires” durant 36 mois à partir de la signature d’accord avec SFR. Mais ce n’est pas tout : “Nous n’assortissons, quant à nous, notre engagement d’aucune condition restrictive, en particulier liée à des évolutions de marché ou revirements économiques” ont souligné les dirigeants de Bouygues et Bouygues Telecom. Voilà un petit détail qui devrait avoir une certaine importance dans le choix définitif de Vivendi.

Via : Liberation
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform