Clicky



Bons Plans

Porno : Il partage 10 films et obtient une forte sanction financière

Publié le

Le porno est également soumis à la loi du copyright. Ainsi, un américain a fait l’amère expérience de partager 10 films sur la toile. La société de production FlavaWorks a porté plainte et l’internaute doit payer une amende de 1.5 million de dollars.

Cet américain achetait les pornos sur le site de la société et il les partageait sur Internet via le protocole BitTorrent en peer-to-peer. FlavaWorks avait donc décidé de porter plainte et la justice a attribué des dommages et intérêts « pour violation de droit d’auteur ». Le succès avait été assez important puisque les films pornos avaient été téléchargés à 3500 reprises. La loi américaine a donc prévu la peine maximale, les dommages et intérêts sont dans ce  cas multipliés par 10. Cette sanction peut s’avérer assez sévère, mais l’internaute avait décidé de ne pas prendre d’avocat, il souhaitait se défendre seul, mais il ne s’est jamais présenté à cette audience. Avec une amende de 1.5 million de dollars, la société de production doit recevoir 150 000 dollars pour chaque œuvre partagée.

Repéré à cause des codes

Il faut savoir qu’en achetant un film porno sur le site Internet de cette entreprise, un code est automatiquement généré. Les policiers n’ont eu aucune difficulté à retrouver la personne à l’origine du partage. En regardant les chiffres présents sur chacun des films, ils ont été redirigés vers un certain Kywan Fisher. Après avoir été identifié, il ne pouvait plus échapper à la sentence. La société FlavaWorks avait déjà poursuivi un internaute pour les mêmes raisons cette année.

Cette entreprise qui a vu le jour en 1999 est à la tête de plusieurs sites Internet qui proposent des films pornos pour les homosexuels. En 2006, la société avait été au cœur d’une affaire de maladies sexuellement transmissibles. Une rumeur circulait, les personnes présentes dans les films auraient été atteintes. Mais l’information a constamment été niée par la société. Dans tous les cas, les pornos de cet américain lui coûtent assez cher. Actuellement, c’est l’amende la plus forte pour un dossier BitTorrent.

Vous avez aimé cet article ?
Commentaires
Test produits
Longform