Clicky



Bons Plans

Pokémon Go : Niantic prive les tricheurs de pokémons rares

Publié le
Le Festival Aquatique sur Pokémon Go

Niantic Labs aurait mis au point un algorithme qui sanctionne automatiquement les tricheurs afin de leur interdire la découverte de pokémons rares.

Pokémon Go reste le jeu par excellence dans lequel il faut se bouger les fesses pour progresser ! Pas question en effet de voir éclore ses œufs ou dénicher des bestioles rares sans arpenter les rues de nos villes. Pourtant, certains petits malins avaient trouvé la faille en utilisant diverses méthodes pour capturer un max de montres sans bouger de leur canapé.

Une pratique qui venait ternir l’espérance de jeu des joueurs les plus honnêtes, mais que Niantic a décidé de réprimer sévèrement les tricheurs en les privant de la possibilité de croiser des pokémons rares.

Du ban à la limitation

Ce sont les spécialistes en pokémons du site Pokémon Go Hub qui ont repéré cette nouvelle façon de pénaliser les tricheurs. Si jusqu’à maintenant, Niantic supprimait purement et simplement les comptes des utilisateurs de Pokévision et autres bots.

L’éditeur procéderait désormais différemment en empêchant les cheaters de voir les pokémons les plus rares. Ces derniers disparaîtront du radar des pokémons les plus proches et seuls les Rattatacs et autre Roucouls continueront d’apparaître. Des milliers de comptes auraient déjà été pénalisés (dont certains à tort apparemment).

Un nouvel algorithme

Pour détecter les dresseurs qui trichent, Niantic s’appuierait sur un algorithme capable de s’améliorer de lui-même grâce au machine-learning et qui supprimerait les comptes suspects automatiquement. Ce qui expliquerait pourquoi certains dresseurs qui jouent dans les règles ont également été sanctionnés.

En attendant, on ne peut que se féliciter que l’éditeur cherche à rendre l’expérience de jeu la plus équitable possible. Mais on le sait, comme souvent en pareil cas, les tricheurs risquent d’avoir une fois encore une longueur d’avance.

Crédits Photos : Niantic
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform