Clicky



Bons Plans

Plongée au cœur des usines d’assemblage Apple avec un documentaire ABC

Publié le | Modifié le

Les modes de production d’un appareil high-tech restent souvent opaques pour l’opinion publique, que ce soit par désintérêt ou protectionnisme des constructeurs. Lorsque nous faisons l’acquisition d’un produit de haute technologie, il reste difficile de peser les implications industrielles qu’il comporte. Pourtant l’assemblage en Chine de produits aux composants aussi exigeants qu’un iPhone ou un iPad, comporte des enjeux humains considérables. Après la montée d’indignation en 2011 suite à une vingtaine de cas de suicides et d’accidents parfois mortels auquel a du faire face Apple, la firme a décidé d’envoyer des inspecteurs indépendants évaluer les conditions de travail de son sous-traitant Foxconn.

Dans cette perspective de transparence accrue la chaîne de télévision américaine ABC a été invitée à visiter les usines chinoises de Foxconn, entreprise taïwanaise chargée de l’assemblage des composants électroniques qui équipent entre autres les produits Apple, Intel, Nintendo, Dell. Ces bâtiments abritent notamment les chaînes d’assemblage d’iPads et iPhones. Le pari est risqué pour Apple, première capitalisation boursière dans le monde, qui cherche à éviter de ternir son image et préfère adopter une démarche volontaire accompagnée d’améliorations significatives plutôt que les consommateurs occidentaux découvrent spontanément par les médias la pénibilité de ces conditions de travail. Ci-dessous, un aperçu du documentaire tourné dans l’une des usines Foxconn.

Bill Weir, le journaliste chargé de l’investigation se dit particulièrement surpris du jeune âge des employés, pour la plupart âgés de la vingtaine et ne dépassant pas les 30 ans. Beaucoup d’entre eux viennent de villages pauvres en agglomération de la ville où est implantée l’usine. La chaîne de production n’est que très peu automatisée et la plupart des machines nécessitent l’assistance d’un ouvrier affecté à son poste 12 heures par jour. Au cours de son assemblage un produit va passer de main en main, au fur et à mesure de l’incorporation de ses composants. Chaque mouvement sur le convoyeur est accompagné d’un signal sonore qui cadence son exécution.

Par ailleurs Joshua Topolsky de The Verge a listé les principaux points évoqués au cours du documentaire, soulignant que l’annonce la plus importante dévoilée fut celle de Louis Woo, Directeur de Foxconn, affirmant qu’il serait prêt à doubler le salaire des ouvriers si Apple lui demandait…

  • Il faut 141 étapes pour faire un iPhone, et les dispositifs sont essentiellement faits à la main
  • Il faut cinq jours et 325 mains pour faire un iPad
  • Foxconn produit 300 000 modules de caméra iPad par jour
  • Les travailleurs de Foxconn paient leur propre nourriture – environ $ 0,70 par repas, et travaillent 12 heures par jour
  • Les salariés sont payés 1,78 $ de l’heure
  • Les travailleurs qui vivent dans les dortoirs dormir à six à huit par chambre, et payent un loyer de 17,50 $ par mois
  • Les nouveaux employés de Foxconn suivent trois jours de formation et de “team building” avant de commencer

Le reportage est à regarder en intégralité sur le site ABC mais puisque sa diffusion est limitée au territoire américain, il va vous falloir utiliser une adresse IP américaine en modifiant l’header.

 

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform