Clicky



Bons Plans

PlayStation 4 : le résumé complet de la conférence Sony

Publié le | Modifié le

C'était hier soir lors d'une conférence à minuit heure française, que Sony dévoilait les premiers éléments de sa nouvelle console, la PS4.

Hier à New York se tenait une conférence Sony. Comme attendu, le constructeur y a présenté pendant deux heures les premiers éléments de sa prochaine console de salon, désormais officiellement baptisée PlayStation 4. Pour ceux n’ayant pas suivi le streaming hier à partir de minuit heure française, voici un résumé de cette conférence dont le contenu a, disons-le d’entrée, déçu une grande partie des journalistes et spectateurs.

Le hardware

Tout d’abord, Sony n’a pas montré la console en elle-même. Il faudra très probablement attendre l’E3 pour cela. Le constructeur a tout de même dévoilé quelques caractéristiques techniques, très proches de celles d’un PC et cohérentes avec les rumeurs qui circulent depuis un moment : le processeur sera un Jaguar x86-64 8 cœurs signé AMD, le GPU lui aussi AMD délivrera 1,84 TFLOPS et le tout sera épaulé par 8Go de GDDR5 permettant une bande passante de 176Go/s. La taille du disque dur n’est pas précisée et le type de supports reste le même : Blu-Ray et DVD.

Cette PS4 sera aussi dotée d’un second processeur dont la tâche sera de gérer les processus en tâche de fond, même quand la console est en veille ou pendant une session de jeu. La tâche de fond principalement présentée est celle de pouvoir télécharger ses jeux tout en jouant ainsi que de commencer à jouer avant même la fin du téléchargement à la manière des jeux Blizzard.

Sony a aussi présenté son PlayStation 4 Eye, une barre de capture de mouvements amovible ressemblant fortement à Kinect. Celle-ci est dotée de deux caméras et de quatre micros et pourra capturer les images du salon en 1280×800 sur 85°. Cet élément sera fourni avec la console et sera utile pour toutes activités avec le PlayStation Move, la commande vocale ou encore, la nouvelle manette.

Sobrement nommée Dualshock 4, la nouvelle manette évolue premièrement au niveau de ses boutons. Exit la touche Start et Select, remplacées par un bouton Options et un bouton Share permettant de partager instantanément des captures d’écran ou des courtes vidéos sur Facebook, ou encore de directement streamer sa partie sur Ustream. Un pavé tactile capacitif fait aussi son apparition, ainsi qu’une prise casque, un haut-parleur et une barre colorée à l’arrière qui interagira avec le Eye et dont la couleur évoluera en fonction du statut du joueur.

Le software

Cette PlayStation 4 est très orientée cloud et social. Elle embarque de nombreuses features pensées dans ce sens. En plus de la possibilité de partager du contenu et de streamer sa partie rapidement à ses amis, un système de contrôle à distance est prévu afin d’aider les joueurs en difficultés. Avec la possibilité d’enregistrer directement ses parties depuis la console, les YouTubeurs ont de beaux jours devant eux. Pas de rétrocompatibilité directe avec les anciens jeux PlayStation par contre, mais ceux-ci pourront être joués via le PlayStation Store et le cloud.

À l’heure du multi-écrans et de la Wii U et son gamepad, Sony a dévoilé qu’il serait possible de streamer les jeux de sa PS4 vers sa PlayStation Vita. Un bon moyen de pouvoir continuer sa partie si la télévision n’est plus disponible. Les tablettes et smartphones seront aussi très connectés à la nouvelle machine via une application dédiée. La machine embarquera aussi un grand nombre de services vidéo, malheureusement non disponibles en France. La nouvelle interface de la PS4 s’est très brièvement montrée et n’a clairement pas sembler convaincre les spectateurs.

Les jeux

Peu de nouveaux jeux ont été présentés durant la conférence. On pourra néanmoins citer Knack, un jeu au style un peu Pixar, utilisé surtout pour montrer les capacités de la console en terme de rendu et de switch entre la console et la PS Vita. Assez joli, Killzone Shadow Fall s’est illustré via quelques minutes de gameplay qui n’ont semble-t-il pas convaincu le public en terme d’originalité. Même chose pour Drive Club, un jeu de conduite automobile, tandis que Infamous : Second Son, qui sera une exclusivité PS4 s’est illustré via une cinématique. Cinématique toujours, Bungie a aussi montré un peu son FPS Destiny, ressemblant fortement à son Halo. Enfin, Jonathan Blow, le créateur de Braid, a dévoilé une vidéo de The Witness, son prochain jeu indépendant exclusif à la PS4 durant sa période de sortie.

Et on s’arrête là en termes de nouveaux jeux, puisque le reste des éléments présentés sont soit d’anciens jeux, soit de nouveaux moteurs de rendu. David Cage a dévoilé une démo technique d’un moteur mis au point par Quantic Dream, permettant des personnages plus réalistes utilisant jusqu’à 30 000 polygones. Capcom a aussi dévoilé une nouvelle version de son moteur désormais appelé Panta Rhei, mis en avant dans une vidéo d’un jeu action/RPG répondant au nom de code Deep Down. Square Enix a quant à lui remontré la démo technique déjà présentée à l’E3 2012 et confirmé travailler sur un nouveau Final Fantasy … Blizzard est aussi venu sur scène en faisant monter la sauce, avant de dévoiler que Diablo 3 serait disponible sur PS4 mais aussi PS3. Encore une fois, c’est Ubisoft qui a fait la plus forte impression en fin de conférence grâce à une vidéo de gameplay de son très attendu Watch Dogs.

Peu d’informations, mais une période de sortie

Pas de console dévoilée donc, ni de prix, mais en toute fin de conférence Sony a dévoilé une sortie en fin d’année 2013. On peut donc probablement s’attendre à une sortie, aux États-Unis en tout cas, vers novembre. Les rumeurs jusqu’à l’E3 ne devraient donc pas s’arrêter. Charge désormais à Microsoft, dont Sony a clairement désiré couper l’herbe sous le pied, de présenter quelque chose de plus fort que ne l’a fait le constructeur japonais pour le moment. En se basant uniquement sur les rumeurs, la tâche n’est pas gagnée et l’orientation assumée vers le social des deux machines peine à convaincre bon nombre de joueurs. 2013 est loin d’être terminée, restons optimistes !

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform