Clicky



Bons Plans

Piratage de Sony : les États-Unis renforcent les sanctions contre la Corée du Nord

Publié le
Barack Obama

Suite à l’affaire du piratage des studios Sony Pictures, les États-Unis ont annoncé un premier volet de sanctions contre la Corée du Nord.

Le piratage des studios Sony Pictures a entrainé une vive tension entre les États-Unis et la Corée du Nord sur la scène diplomatique internationale. Ce qui, au départ, ne semblait être une « banale » histoire de piratage s’est vite transformé en un conflit d’envergure internationale, d’autant plus avec la polémique autour du film The Interview.

La satire sur le régime nord-coréen a fortement irrité Pyongyang qui est allé jusqu’à menacer les studios Sony Pictures de représailles si le film venait à sortir en salle. Des menaces dans un premier temps prises au sérieux par la firme qui a finalement décidé de sortir le film en VOD et dans quelques salles de cinéma avec l’appui de Barack Obama.

Les États-Unis sanctionnent la Corée du Nord

Le gouvernement américain a donc décidé de montrer qu’il prenait cette affaire de piratage très au sérieux en prononçant de nouvelles sanctions contre le régime de Kim Jong-Un. La Maison-Blanche a en effet placé sur sa liste noire 10 officiels et trois entreprises du régime nord-coréen.

Bien entendu, il ne s’agit pas là d’un simple placement sur une liste puisque les organisations et personnes concernées sont désormais exclues des systèmes financiers américains.

Une sanction qui en appelle d’autres

Dans cette liste noire, on compte une agence de renseignement gouvernementale et une société de ventes d’armes. Washington précise que cette sanction n’est que le premier volet de la réponse américaine et le secrétaire américain au Trésor, Jacob Lew ajoute « Nous utiliserons un large éventail d’actions pour défendre les entreprises et les citoyens américains et pour se défendre contre les tentatives de saper nos valeurs ».

Reste maintenant à voir les effets qu’auront ces sanctions sur le régime nord-coréen qui est déjà sous le coup de nombreuses remontrances internationales à cause de son programme nucléaire sans que cela ne semble trop l’émouvoir.

Source : Time
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform