Clicky



Bons Plans

Philae et Tchouri, atterrissage sur les Champs-Elysées à Paris

Publié le | Modifié le
Maquette du robot Philaé

Le Cnes et la ville de Paris exposeront des maquettes du robot Philae et de la comète Tchouri sur les Champs-Elysées à Paris à partir de dimanche et jusqu’au 25 mai.

Si votre rythme cardiaque a connu un pic soudain d’activité à la lecture du titre de cet article, pas de panique, nous ne sommes pas à l’aube de la destruction de Paris ! Le Centre national d’études spatiales (CNES) et la ville de Paris vont en effet mettre en place une maquette grandeur nature du robot Philae sur les Champs-Élysées à Paris.

Mais ce n’est pas tout, à partir de dimanche et jusqu’au 25 mai, cette reproduction de Philae sera accompagnée d’un petit morceau de la comète Tchourioumov-Guérassimenko.

Philae et Tchouri s’exposent en plein Paris

Les promeneurs arpentant les rues de Paris pour donc découvrir le robot dont ils ont pu suivre les aventures haletantes en novembre dernier. La maquette fera la même taille que le véritable Philae à savoir 1 mètre de haut et 3 mètres de large. Cette dernière sera installée place Clemenceau, à proximité du Grand Palais, accompagnée d’une reproduction à l’échelle 1/1600e du noyau de la comète Tchouri, ce qui représente un objet d’environ 3 mètres en forme de canard.

Photo représentant la comète Tchouri en couleur

Photo représentant la comète Tchouri en couleur

Cette exposition a pour but selon le CNES de rapprocher l’aventure spatiale du grand public. Le Centre national d’études spatiales précise qu'”Il s’agit d’une maquette qui fonctionne et possède de nombreux systèmes réels (cartes informatiques, engrenages, vérins, etc.)”. Ces maquettes ont été réalisées en collaboration avec une soixantaine d’étudiants en Bac Pro et en BTS avec le concours du lycée Diderot à Paris.

Philae toujours endormi

Espérons que ces dernières ne seront pas le dernier souvenir que nous garderons du robot Philae. Les ingénieurs de l’ESA tentent actuellement de réveiller le robot dont les batteries ne parviennent pas à se recharger pleinement à cause de son positionnement.

Le compte à rebours est lancé pour les scientifiques, la comète Tchouri passera au plus près du soleil le 13 août prochain. Si Philae ne donne pas de réponse d’ici là, il y a de grandes chances qu’il soit perdu à jamais.

Crédits Photos : ESA
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform