Clicky



Bons Plans

Pari truqué sur Dota 2 : quand l’eSport s’abaisse au niveau

Publié le

Banni pour avoir parié contre sa propre équipe, un joueur de Dota 2 a rapproché l'eSport des pires penchants du sport classique.

Joueur et capitaine de l’équipe russe de Dota 2 roX.KIS, Alexey ‘Solo’ Berezin s’est vu bannir à vie de la compétition StarLadder pour avoir parié 100 dollars contre sa propre équipe face à zRage. Lors de cette saison 6, roX.KIS était donné gagnante avec une cote de 3.22. Trois de ses coéquipiers sont eux bannis pour trois ans tandis que l’équipe en elle-même est enterrée pour 12 mois. De plus, JoinDOTA a annoncé appliquer les mêmes sanctions et privera donc les joueurs de nombreuses autres compétitions.

L’équipe conteste la décision et déclare que les preuves avancées sont douteuses. L’adresse IP affichée lors de la transaction ne serait pas celle de Berezin (bien que dans la même ville…) tandis que le site egamingbest.com ne nécessite qu’un identifiant pour faire un pari. Or celui du joueur accusé aurait été rendu disponible publiquement plusieurs fois. Pour justifier leur mauvaise performance, l’équipe explique que n’ayant plus de chance d’atteindre les finales, la partie n’était « qu’une formalité ».

Alors que l’eSport et l’argent qui y est lié ne cessent de grossir et de prendre de l’importance, ce genre de pratiques normalement limitées aux sports plus classiques touchent assez logiquement (et malheureusement) de plus en plus  le sport électronique. Que le délit soit avéré ou non, espérons néanmoins que Dota 2 et plus globalement l’eSport continuera à se développer correctement et pourquoi pas un jour jouir de la même aura et diffusion que le football.

Source : VG247
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform