Clicky



Bons Plans

Panasonic DMC-CM1 : Prise en main

Un appareil communiquant qui vise le haut de gamme

| Modifié le 09 décembre 2015 à 12h47
Panasonic DMC-CM1 : Prise en main

Le Panasonic CM1 est un appareil que l’on a du mal à classer dans une seule catégorie. C’est un appareil photo, c’est aussi un smartphone, mais c’est surtout un très bon appareil dont le prix le réserve à des amateurs éclairés.

En effet, proposé aux environs de 900 euros, Le CLM1 n’est pas le premier appareil compact venu. Il s’agit en fait d’un appareil photo communicant, comme aime à le présenter Panasonic.

Un appareil photo plutôt qu’un smartphone, car même si le CM1 vous permet de téléphoner, c’est un coté que la marque considère comme, certes pratique, mais qui n’en est pas la fonction principale.

Retour sur le marché du smartphone… avec un appareil photo

Il y a quelques années, Panasonic se portait plutôt bien sur le marché des téléphones portables, mais la marque japonaise a quelque peu raté le virage du smartphone pour finalement en sortir complètement et se concentrer sur des produits sur lesquels son expertise s’affirmait : les appareils photos compacts avec la gammes Lumix.

Panasonic a aussi été l’inventeur du format hybride, ce fameux appareil à mi chemin entre compact et réflex ou l’on peut changer l’objectif.

Aujourd’hui, avec le CM1, Panasonic perfectionne sa vision de l’appareil photo doté d’une surcouche Android, domaine déjà exploré par plusieurs marques dont Samsung, et Nikon, chacun s’exprimant sur un terrain qui ne lui est pas forcément naturel.

Panasonic-DMC-CM1-03

Un capteur photo 7 fois plus grand que celui d’un smartphone

Mais la proposition de Panasonic va ici très loin, puisque l’on est bien delà de la qualité photo proposé par un photophone classique. A commencer par le capteur. Sur le CM1, le capteur mesure 1”, ce qui est 7 fois plus grand que sur un smartphone, et correspond au capteur déjà présent sur le bridge Panasonic FZ1000n, un monstre qui filme en 4K.

Et justement, en embarquant ce même capteur de 20,7 Megapixels, le CM1 permet également de filmer en 4K. Ce n’est pas le seul smartphone à le faire, mais c’est sans aucune doute le premier qui puisse se permettre de se rapprocher d’une qualité aujourd’hui réservée au GH4 et FZ1000.

Seul bémol, la 4K du CM1 est limitée à 15 images par seconde, ce qui est bien en dessous du standard de 25 ou 30 images par secondes en video. Le minimum acceptable aurait été 24 images / par secondes. En dessous, la 4K en vidéo sera donc difficilement exploitable.

En revanche, en filmant en full HD, le CM1 permet bien d’atteindre 30 images par secondes.

Panasonic-DMC-CM1-01

Un smartphone qui shoote en raw

Pour la photo, on notera avec bonheur que le CM1 est capable de shooter en RAW. Si cela ne vous parle pas, sachez qu’il s’agit d’un mode indispensable en photo pro.

Capturer des photos en RAW permet de créer des fichiers que l’on pourrait considérer comme des négatifs numériques qui contiennent beaucoup plus d’informations que les JPG et qui ne sont, bien évidemment, pas enregistrés de manière compressés.

A partir d’un fichier RAW, il est possible de changer de nombreux paramètres sur l’image après la prise de vue : balance des blancs, exposition, saturation, contraste, luminosité, etc… et ce, en modifiant le fichier d’origine, sans dégradation de l’image, et en bénéficiant d’un plus large dynamique qui fait que l’image aura toujours une excellente qualité.
Le Raw est encore aujourd’hui l’un des détails qui permet aux réflex d’avoir une longueur d’avance sur les photophones.

Panasonic-DMC-CM1-05

Equipé comme un bon smartphone de milieu de gamme

Coté spécifications techniques, le processeur est un Snapdragon Quadcore 801 à 2,3 ghz , accompagné de 2 Go de ram. Il est aussi compatible 4G, et son écran arrière offre une résolution Full HD de 1920×1080. Il tourne sous Android Kit Kat 4.4, mais Panasonic annonce qu’il sera qualifié pour la mise à jour vers Android 5 Lollipop début 2015.

Comme pour enfoncer le clou et laisser les photophones sur place, le CM1 est équipé d’une optique Leica. On remarquera d’ailleurs qu’il est possible de protéger l’objectif avec un capuchon en métal qui se visse sur l’objectif. La marque annonce également qu’une série d’objectifs sera disponible vers fin novembre.

A considérer comme compléments optiques plutôt que comme de vrais objectifs, ces 3 accessoires seront un Fisheye, un objectif macro et un zoom. Ils seront vendus dans un seul pack pour moins de 400 €.

Lorsque l’on tient le CM1 en main, il se dégage à la fois une impression de finesse et de solidité. Bien entendu, il ne faut pas considérer comme un photophone, mais vraiment comme un appareil photo auquel on aurait rajouté une couche Android et une connectivité complète.

On pense évidemment au Samsung NX, mais qui à la différence du Panasonic, est très imposant mais offre en plus la compatibilité avec des objectifs en monture NX.

Le tout manuel en tactile

Mais le Panasonic CM1 propose une autre vision de l’appareil photo communicant. Celle d’un objet discret tout en restant luxueux et très complet. En effet, l’appareil et équipé de plusieurs modes d’assistance, de modes scènes, mais peut bien sûr être débrayé en mode entièrement manuel.

Tous les réglages s’effectueront alors depuis l’écran tactile à l’arrière, qui occupe une bonne partie de la façade.

Quand à son autonomie, elle dépendant aussi beaucoup de l’utilisation qui est faite de la partie smartphone et vidéo. La batterie de 2600 mAh pourrait d’ailleurs sembler un peu juste pour un baroudeur.

Enfin, si le CM1 arrive ces jours-ci chez nous, c’est une vraie chance. Panasonic a en effet choisi la France et l’Allemagne comme marchés tests pour lancer le CM1 fin novembre. Son prix de 899 € risque cependant d’en décourager plus d’un. Pour les autres, le CM1 vous attend dans quelques jours.

Disponible ici

Crédits Photos : Nicolas Catard
Commentaires
Test produits
Longform