Clicky



Bons Plans

#OSTgasme Rayman Origins : de la bonne humeur plein les oreilles

Publié le
#OSTgasme Rayman Origins #OSTgasme Rayman Origins

Besoin d'une bande-son pleine d'énergie et de joie de vivre pour la semaine ? Rien de tel que celle de Rayman Origins.

S’il y a bien un compositeur que nous avons négligé trop longtemps dans notre rubrique dédiée aux OST, c’est bien Christophe Heral. Nous allons aujourd’hui réparer cette erreur en traitant de l’une des nombreuses oeuvres pour lesquelles il a composé de la musique : Rayman Origins. Bien entendu, nous reviendrons plus tard sur d’autres comme Rayman Legends ou encore Beyond Good and Evil, tandis qu’il a également travaillé pour le cinéma ou la télévision.

Christophe Heral

Christophe Heral – Gamekult

Au-delà de leur gameplay fort sympathique et de leurs graphismes chatoyants, les derniers jeux de plateforme Rayman profitent d’une bande-son joyeuse et rythmée, notamment grâce au batteur Billy Martin également présent. Les morceaux sont tellement variés et pleins de sonorités différentes qu’il va être difficile de rendre pleinement hommage à l’ensemble au travers d’une petite sélection. Mais hey, essayons.

Christophe Heral – Lum King

Difficile de trouver une piste résumant mieux l’ensemble de l’OST que celle de l’écran titre. « Lum King » possède tout : des instruments à corde et à vent, des percussions et des chants enfantins. Rarement un jeu aura aussi bien accueilli le joueur.

Christophe Heral – Treasure Chase !

Allez, c’est l’heure de courir après ce foutu coffre ! Ces niveaux spéciaux millimétrés et endiablés doivent grandement leur réussite à ce morceau malheureusement trop court.

Christophe Heral – Lums of the Water

Petite pause. Attention, « Lums of the Water » et ses « chants » risque de vous rester dans la tête. Vous êtes prévenus, mais sachez qu’il s’agit de l’une des pistes les plus « mignonnes » de l’OST.

Christophe Heral – Big Bad Boss Battle

Comme le nom de cette piste l’annonce, faisons une petite coupure dans la joie de vivre avec un morceau un peu plus énervé.

Christophe Heral – Nowhere to Run

Car en dehors de « Lums of the Water » j’ai été incapable de choisir l’un des nombreux morceaux diffusés dans les premiers « mondes normaux » du jeu, voici pour conclure « Nowhere to Run ».  Ambiance western et sifflements ultra efficaces sont au programme.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform