Clicky



Bons Plans

#OSTgasme Naruto et sa bande-son façon Rasen Shuriken

Publié le
#OSTgasme Naruto

On pourra reprocher bien des choses à Naruto, mais s'il y a un point où l'animé se surpasse, c'est bien au niveau de son OST.

Oui, l’animé Naruto et notamment sa seconde partie toujours en cours Naruto Shippuden est interminable, notamment à cause de nombreux épisodes hors-série à la qualité déplorable et à des milliers de flashbacks souvent inutiles. Mais le but de cette chronique n’est pas de parler de la série en elle-même, mais bien de sa bande-son qui, elle, est de grande qualité. Les morceaux sont très (très) nombreux et il a rarement été aussi difficile d’opérer une sélection tant la qualité et la variété sont au rendez-vous.

Pour la musique de la première partie il faut remercier le compositeur Toshio Masuda (dont Naruto est probablement l’oeuvre majeure), tandis que nous devons celle de la seconde à Yasuharu Takanashi (dont Shippuden est aussi le travail le plus connu, même s’il a aussi composé celle de Fairy Tail).

Toshio Masuda – Strong and Strike

Entamons les hostilités avec l’un des nombreux morceaux utilisés durant les combats : “Strong and Strike”. Que dire si ce n’est que le rythme, les coeurs, les percussions et les sonorités très particulières de cette piste fonctionnent à merveille ?

Toshio Masuda – Raikiri

Et puisque l’on est dans les combats, autant y rester avec l’un des autres très bons morceaux de l’animé, à savoir “Raikiri”. N’espérez pas la moindre phase de repos avant la fin de la piste.

Toshio Masuda – Naruto Main Theme

Car il est difficile de passer à côté, le “Main Theme” du jeune héros a également été conservé dans cette sélection. Particulièrement varié dans son rythme et ses instruments, le morceau comme beaucoup d’autres s’écoute parfaitement tout seul sans avoir l’animé sous les yeux.

Yasuharu Takanashi – Shippuden

Passons à Naruto Shippuden avec le tout premier morceau simplement nommé “Shippuden”. Pas de gants ici, l’épique se fait sentir dès les premières secondes et les riffs de guitares aident particulièrement cette piste à sortir du lot.

Yasuharu Takanashi – Kouen

Avec “Kouen”, le compositeur assume complètement ses influences et après des coeurs dramatiques le morceau penche complètement vers le métal. Et, sans surprise, le résultat fonctionne complètement.

Yasuharu Takanashi – Girei

Enchainons sur un morceau plus calme mais pas moins grandiose, “Girei”. Il s’agit du thème du personnage de Pain et avec ses nombreux coeurs la piste montre de quoi le compositeur est capable pour faire monter la tension.

Toshio Masuda – Sadness and Sorrow

Arrivé au bout de cette chronique alors qu’il reste des dizaines de pistes que j’ai envie de partager, me voici obligé de conclure sur un morceau déprimant complètement adapté : la longue balade “Sadness and Sorrow”.

Crédits Photos : Begeek
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform