Clicky



Bons Plans

#OSTgasme Blade Runner : en 2019 comme en 2049, pas de place à l’erreur pour la musique

Publié le
#OSTgasme Blade Runner

Aujourd'hui dans notre chronique #OSTgasme, place non seulement à Blade Runner, mais aussi à Blade Runner 2049.

Une fois n’est pas coutume, dans notre chronique dédiée à la musique nous allons cette fois non pas évoquer une oeuvre, mais deux. En effet, au départ nous voulions traiter l’OST de Blade Runner 2049, mais il nous a semblé inconcevable d’en parler sans évoquer également celle du film original par Vangelis tant sa patte unique se retrouve dans la suite.

Le compositeur des Chariots de feu n’est pas revenu derrière ses synthés pour 2049, mais ce n’est finalement pas trop grave tant la relève a fait du bon travail pour respecter sa vision tout en y insufflant quelque chose de neuf. Pour Blade Runner 2049, Dennis Villeneuve n’a pas fait appel comme d’habitude au compositeur Jóhann Jóhannsson, mais au duo Hans Zimmer (est-il vraiment encore nécessaire de lister ses travaux ?) et Benjamin Wallfish (It, A Cure for Wellness…etc.). Voici une petite sélection des pistes de Blade Runner et Blade Runner 2049.

Vangelis – Main Titles

Porté par la voix de Harrison Ford dans ses premières secondes, le premier morceau de l’OST de Blade Runner est aérien, intense, profond, et encore bien des adjectifs pourraient être utilisés, mais le mieux reste de l’écouter.

Vangelis – Rachel’s Song

Préparez-vous à avoir des frissons avec “Rachel’s Song”, dont la voix et la mélodie font des ravages.

Vangelis – End Titles

Un peu plus énervée, la musique de fin de Blade Runner a failli être remplacée dans cette sélection par la beaucoup plus douce et mélodique “Tears in Rain”, que vous feriez bien d’écouter quand même.

Hans Zimmer et Benjamin Wallfish – 2049

Mêlant passages lourds et passages plus mélodiques et aériens, “2049” est un très bon exemple de ce qui a été réalisé dans cette suite pour se rapprocher du travail de Vangelis.

Hans Zimmer et Benjamin Wallfish – Sea Wall

Le combat final de Blade Runner 2049 est spécialement intense et réussi. Ce fait est dû bien entendu à la réalisation de Dennis Villeneuve, mais aussi à la piste “Sea Wall”.

Hans Zimmer et Benjamin Wallfish – Tears In The Rain

Vous avez écouté “Tears in the Rain” de Blade Runner comme conseillé plus haut ? Bien. Maintenant écoutez la version de 2049, plus intense que la version originale, mais assurément proche et reconnaissable.

Crédits Photos : Begeek
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform