Clicky



Bons Plans

Orange : Un forfait en or spécialement pour les députés ?

Publié le

Vous rêvez d’un abonnement tout illimité en France, UE et plus encore pour une vingtaine d’euros ? Et bien il semblerait que ce soit possible, mais seulement si vous êtes député…

D’après un document interne, nous avons appris qu’Orange aurait remporté l’appel d’offres organisé par l’Assemblée nationale pour le marché de téléphonie mobile des députés. Pour réussir son coup, la firme n’aurait pas lésiné sur la compétitivité de son offre, avec un forfait mobile à 20 euros par mois, totalement illimité (oui même la data) et utilisable vers la France, l’UE et d’autres pays étrangers. Par ailleurs, le forfait permettrait l’obtention de cartes jumelles (deux cartes SIM avec le même numéro), la priorité sur le réseau lorsque celui-ci est saturé et un SAV confortable.

Avant, l’Assemblée récupérait les factures des députés puis remboursait. Plutôt que rembourser tout et n’importe quoi, maintenant avec ce marché Orange c’est plus simple !” a indiqué un collaborateur parlementaire à PC Inpact, en précisant “qu’il y avait un stand Orange – Forfait téléphonique dans le parcours des nouveaux députés, à côté du bureau des transports et du service de la photo.”

Les prix cassés, c’est autorisé, mais cela ne doit pas être fait n’importe comment. Il existe une circulaire, assez récente puisque du 14 février 2012, qui interdit les offres anormalement basses… Contacté pour confirmation, Orange a refusé le moindre commentaire. À l’Assemblée Nationale, même chose “il n’est pas possible de communiquer l’offre de prix détaillée (ni même des éléments de celle-ci) du groupement France Telecom-Orange, auquel le Collège des Questeurs a attribué le 28 mars 2012 le marché de services de télécommunications pour les députés (2011ANJ-08).”

Même la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA) semble avoir été briefé pour ne rien laisser passer, puisqu’elle “considère que la communication de certaines informations protégées par le secret en matière industrielle et commerciale comporte un risque d’atteinte à la libre concurrence. Ainsi, le détail de l’offre de prix d’une entreprise n’est pas communicable pour un marché répétitif.”

Source : PC Inpact
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform