Clicky



Bons Plans

Orange : The Phone House souffle un peu et obtient un contrat d’un an

Publié le

Orange et The Phone House continueront leur collaboration jusqu’en 2014. L’éventuel dépôt de bilan aurait joué en faveur du distributeur.

Orange et The Phone House devaient cesser leur collaboration à cause de la guerre des prix. Le distributeur avait été touché par une première déception en provenance de Bouygues Telecom qui n’avait pas souhaité reconduire le contrat. The Phone House s’était donc retrouvé dans une situation très complexe et envisageait le dépôt de bilan. Le ministère du Redressement productif aurait eu vent de ce contexte difficile et aurait fait pression sur l’opérateur. Orange a finalement selon les informations exclusives du Figaro de reconduire d’un an le contrat. The Phone House souffle donc un peu puisqu’il obtient un répit d’un an. La collaboration entre les deux sociétés prendra fin le 31 décembre 2014.

The Phone House respire un peu

The Phone House est confronté tous les jours à la guerre des tarifs dans le domaine de la téléphonie mobile. La filiale de Best Buy Europe dispose de 336 boutiques françaises qui regroupent près de 1200 salariés. Le dépôt de bilan aurait donc été complexe pour The Phone House qui a déjà été affaibli par la perte du contrat avec Bouygues Telecom. Ce dernier représentait tout de même 12% de l’activité de la société codétenue par Best Buy. Malgré cette prolongation, The Phone House doit réagir notamment en mettant en place un nouveau modèle économique, car la décision d’Orange est provisoire.

The Phone House obtient un an de répit

En attendant la réponse de l’opérateur Orange, The Phone House avait déjà établi un premier plan social avec la suspension de 226 postes. De son côté, l’opérateur n’a pas voulu accréditer la thèse de la pression du gouvernement. Le contrat aurait été reconduit jusqu’en 2014, car Orange et The Phone House collaborent depuis de nombreuses années. Le directeur commercial grand public d’Orange, Patrice Lozé comprend la nécessité d’aider The Phone House, mais il explique que la « conjoncture du marché nous contraint à faire des choix drastiques ». La rupture de contrat avec Orange aurait été désastreuse puisque l’opérateur représente 52% des activités de The Phone House.

Source : Le Figaro
Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Test produits
Longform