Clicky



Bons Plans

Orange aurait coopéré avec la DGSE

Publié le | Modifié le
Boutique Orange

Le début d'un scandale similaire à PRISM, mais en France ?

C’est une information révélée par le journal Le Monde, la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) aurait accès depuis maintenant plus de 30 ans au réseau de l’opérateur Orange et aux données transitant dessus. Plus grave, cet accès serait hors de tout contrôle ! En effet, selon un document interne des services secrets techniques britanniques, l’équivalent de l’Agence nationale de sécurité (NSA) américaine, la DGSE entretient une coopération étroite avec « un opérateur de télécommunication français ». Le Monde qui a mené son enquête conclu que d’après la durée de cette coopération, l’opérateur en question était France Telecom – Orange.

Aucun contrôle

Le document tiré des archives de la NSA et publié par Edward Snowden affirme que la DGSE a, depuis maintenant un peu plus de 30 ans, accès à la totalité des informations transitant par le réseau de l’opérateur historique. Ces documents vont plus loin et montrent que l’autorité française ne se prive de piocher allègrement dans les informations d’Orange sans l’accord de l’autorité de régulation, ni celui de la justice, à l’insu de tout contrôle.

Si l’Etat se refuse à tout commentaire, un ancien chef de la DGSE contacté par Le Monde indique que « Le rapport entre France Télécom et la DGSE n’est pas de même nature que celui révélé dans le programme Prism de la NSA, qui a des liens contractuels avec les géants d’Internet » avant de renchérir en assurant que cela est tout à fait légal. Si l’on pourra émettre un large doute sur cette légalité, il faudra pour le moment se contenter de ces explications.

Vous avez aimé cet article ?
Topic Associés
Commentaires
Articles Liés
Test produits
Longform